Dexia: "Ramener les garanties d'Etat entre 40 et 45 milliards au début..."

14/05/14 à 20:41 - Mise à jour à 20:41

Source: Trends-Tendances

Le montant garanti par la Belgique, la France et le Luxembourg pour la banque résiduelle Dexia devrait être ramené à 40 à 45 milliards d'euros au début de l'année prochaine.

Dexia: "Ramener les garanties d'Etat entre 40 et 45 milliards au début..."

"Le risque pour les autorités aura alors été réduit de moitié par rapport au maximum prévu", a indiqué l'administrateur délégué Karel De Boeck mercredi, lors de l'assemblée générale à Bruxelles. La garantie s'élève encore à l'heure actuelle à quelque 65 milliards.

M. De Boeck a dépeint un tableau plutôt rassurant de la situation de Dexia. La banque a ainsi réduit son bilan de 134 milliards d'euros, principalement en se séparant de plusieurs filiales. Fin 2013, il restait 223 milliards d'euros d'actifs.

Une vente complète des actifs n'est pas à l'ordre du jour, l'intention étant de les laisser s'amortir naturellement jusqu'à échéance.

Le bilan de Dexia sera encore réduit cette année d'un milliard d'euros par mois en moyenne. Le point positif est que la marge d'intérêt des actifs couvre les coûts de financement.

Il y a par ailleurs des incertitudes, a souligné M. De Boeck, évoquant la modification du taux à long terme ou une détérioration du climat en matière de crédit.

A l'approche des élections, l'administrateur délégué a précisé qu'un long processus de formation du gouvernement entraînerait une augmentation des coûts pour la banque et davantage de difficultés de financement. "La signature de l'Etat belge est pour nous très importante." Le président du conseil d'administration, Robert De Metz, a lui insisté sur le fait que Dexia avait "anticipé" en accélérant les émissions à long terme. Un potentiel effet négatif ne se ferait ressentir qu'à partir du premier trimestre de 2015, au cas où le spread de la Belgique atteindrait un niveau beaucoup plus élevé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires