Dexia : pas de parachute doré pour Mariani mais un salaire de 1,3 million

06/04/13 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Trends-Tendances

De Morgen annonçait samedi matin que le Français Pierre Mariani, qui a démissionné de son poste de CEO de Dexia en août, est parti avec une indemnité de 1,7 million d'euros. Pour le journal Le Soir, il n'en est rien.

Dexia : pas de parachute doré pour Mariani mais un salaire de 1,3 million

© BELGA

Selon le quotidien néerlandophone De Morgen, il ressortirait du rapport annuel de Dexia que Pierre Mariani a touché en tout 1,7 million d'euros de parachute doré, malgré de lourdes pertes enregistrées en 2011 et 2012.

Mais d'après Le Soir, l'ancien patron de Dexia n'aurait en fait pas touché d'indemnités de départ. En échange, le conseil d'administration du 27 juin aurait permis à Mariani de ne pas prester son préavis de 6 mois. Il a également été nommé à la présidence du conseil d'administration de Denizbank et de Dexia Asset Management, deux filiales de Dexia vendues depuis lors. Il en restera président jusqu'au bouclage final des opérations de vente (le bouclage de la vente de DAM est prévu pour le premier semestre 2013).

Au total, Pierre Mariani touchera 675.000 euros auxquels il faut ajouter 706.000 euros de salaires pour ses prestations en tant que CEO de Dexia entre janvier et août 2012, soit un peu plus de 1,3 million d'euros pour ses prestations en 2012 et 2013.

Une réduction de capital de 5,5 milliards

Par ailleurs, plusieurs journaux annoncent que Dexia s'apprête à procéder, lors de sa prochaine assemblée générale, à une réduction de capital de 5,5 milliards d'euros pour apurer ses pertes de 2012.

Dexia propose aujourd'hui d'apurer une tout petite partie de la perte par apurement des réserves disponibles. Mais il restera encore une perte reportée de 5,5 milliards, que Dexia propose aux actionnaires d'apurer en ramenant le capital, qui est actuellement de 6 milliards d'euros, à 500 millions d'euros.

Dexia convoque dès lors une assemblée générale le 8 mai prochain, stipulant que "cette réduction de capital est imputée en priorité sur les actions de catégorie A (soit celle détenues par les anciens actionnaires), et que dès lors que le montant de la réduction de capital est supérieur à la part de capital représentée par les actions de catégorie A, le montant total de capital, pouvant être remboursé au titre de l'ensemble des actions de catégorie A, s'élèvera, suite à la réduction de capital, à un montant global de un euro".

"Nous avons toujours 2,7 milliards d'euros de fonds propres, qui ne seront pas impactés par la diminution de capital", assure néanmoins Caroline Junius, porte-parole du groupe, mais, au niveau consolidé, le CEO de Dexia Karel De Boeck a déjà annoncé une perte de 950 millions d'euros pour 2013.

En savoir plus sur:

Nos partenaires