Dexia : les flux de liquidités entre DBB et DCL se poursuivront en 2012

27/10/11 à 08:05 - Mise à jour à 08:05

Source: Trends-Tendances

Si Dexia Banque Belgique (DBB) mettait fin au flux de liquidités vers Dexia Crédit local (DCL), la branche française, cela entraînerait la faillite de DCL et ferait perdre 26 milliards d'euros à DBB, a affirmé mercredi le gouverneur de la Banque nationale de Belgique, Luc Coene.

Dexia : les flux de liquidités entre DBB et DCL se poursuivront en 2012

© BELGA

Le règlement de la scission du groupe Dexia en deux branches et la réorganisation des deux entités devraient se poursuivre jusque fin 2012, a prédit M. Coene devant la commission des finances et du budget de la Chambre.

Selon lui, DCL a besoin de ce délai pour trouver de nouvelles sources de financement, afin de permettre aux deux anciennes branches de Dexia, la belge et la française, d'opérer de manière indépendante.

M. Coene a souligné que l'accord sur le démantèlement de Dexia n'avait pas été facile à obtenir des autorités françaises. "Vous devez bien comprendre que la sortie de Dexia Banque Belgique du groupe était tout sauf évident pour les Français", a-t-il dit.

Le gouverneur de la BNB a par ailleurs démenti que Paris ait "vidé" Dexia au profit de sa filiale française en s'emparant des fonds recueillis en Belgique par la branche belge.

Le modèle financier du groupe était bâti de telle sorte que les surplus obtenus en Belgique servaient à financer les déficits en France, a souligné M. Coene.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires