Dexia : Feu vert temporaire de la Commission européenne à la nationalisation

17/10/11 à 18:44 - Mise à jour à 18:44

Source: Trends-Tendances

La Commission européenne a approuvé ce lundi de manière temporaire l'acquisition par l'Etat belge de la Dexia Banque Belgique pour un montant de 4 milliards d'euros, a-t-elle annoncé en fin d'après-midi.

Dexia : Feu vert temporaire de la Commission européenne à la nationalisation

© EPA

L'exécutif européen reconnaît que cette décision s'inscrit "dans un but de préservation de la stabilité financière", mais précise toutefois ne pas être en mesure de confirmer sa compatibilité avec les règles européennes en matière d'aides d'Etat. A cet effet, le gouvernement belge est invité à présenter un nouveau plan de restructuration dans un délai de six mois. "Le gouvernement devra alors prouver que la banque est viable", a indiqué ce lundi une source communautaire.

La Commission, gardienne des règles européennes de concurrence, tentera alors de déterminer si le prix d'acquisition contient ou non des aides d'Etat, et dans l'affirmative, si celles-ci sont compatibles avec les règles européennes sur les restructurations bancaires.

En 2008, la Belgique, la France et le Luxembourg avait déjà sauvé une première fois Dexia du naufrage en injectant six milliards d'euros, et en lui offrant leurs garanties pour son portefeuille d'actifs dépréciés. Ce plan avait été approuvé en février 2010 par la Commission sur la base d'un plan de restructuration à accomplir d'ici la fin 2014.

Celui-ci a été chamboulé par les nouveaux déboires du groupe. La nationalisation de la branche bancaire belge par le gouvernement devait dès lors être notifiée et approuvée par la Commission européenne.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires