Deutsche Börse veut casser le veto de la Commission

16/04/12 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Trends-Tendances

Deutsche Börse ne jette pas l'éponge : l'opérateur boursier francfortois a officiellement déposé un recours contre l'interdiction de fusionner avec Nyse Euronext assénée, début février, par la Commission européenne.

Deutsche Börse veut casser le veto de la Commission

© Reuters

Deutsche Börse a déposé vendredi son recours contre la décision de la Commission européenne d'interdire sa fusion avec Nyse Euronext, a-t-on appris auprès d'un porte-parole : "Nous avons déposé cette plainte devant les autorités compétentes au Luxembourg", soit le tribunal de l'Union européenne, a-t-il précisé le porte-parole.

L'opérateur de la Bourse de Francfort avait annoncé le 19 mars son intention de se pourvoir contre le veto opposé par Bruxelles début février à son projet de fusion avec l'opérateur transatlantique, qui gère les places de New York, Paris, Bruxelles, Amsterdam ou encore Lisbonne.

Le projet prévoyait que le holding serait détenu à 60 % par les actionnaires de Deutsche Börse et à 40 % par ceux de Nyse Euronext. Selon la Commission, cette fusion "aurait entraîné une situation de quasi-monopole" sur le marché international des produits financiers dérivés européens.

La Commission avait été sourde aux arguments des deux groupes qui insistaient sur le fait que le marché des produits dérivés est mondial et pas seulement européen, et que la très large majorité des échanges de dérivés se fait de gré à gré, c'est-à-dire en dehors des places boursières. Les deux entités contrôlent déjà "plus de 90% des transactions mondiales" en matière de dérivés basés sur des taux d'intérêt européens, avait-elle estimé.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires