Déçues par le mini-sommet, les Bourses européennes passent dans le rouge

24/11/11 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Trends-Tendances

Vu le manque d'annonces concrètes à l'issue du mini-sommet qui a réuni les dirigeants des trois plus grandes économies de la zone euro à Strasbourg, la plupart des Bourses européennes sont passées dans le rouge jeudi après-midi.

Déçues par le mini-sommet, les Bourses européennes passent dans le rouge

© Reuters

"C'est une vraie déception et le marché réagit en baissant", a commenté Dov Adjedj, vendeur d'actions chez Aurel. Après avoir ouvert en hausse, à 15H44 GMT, la Bourse de Paris cédait 0,11%, Francfort 0,55%, Londres 0,33% et Madrid 0,03%. Seule la Bourse de Milan évoluait dans le vert (+0,25%), après une baisse passagère. A Bruxelles, le Bel 20 restait également dans le vert après 17h00 (+0,19%).

Les investisseurs espéraient des mesures permettant de juguler la crise dans la zone euro et notamment l'annonce d'un changement dans la politique de la Banque centrale européenne (BCE). Mais ils ont déchanté au cours de la conférence de presse des trois dirigeants. Le président Nicolas Sarkozy a indiqué que la France, l'Allemagne et l'Italie étaient d'accord pour respecter l'indépendance de la BCE et allaient s'abstenir de demandes "positives ou négatives" à cette institution.

En clair, cela signifie qu'ils n'ont pas l'intention de lui demander d'intervenir plus massivement. Les dirigeants ont ainsi déçu les espoirs des investisseurs qui estiment que des interventions de la BCE seraient le seul moyen de soulager les places financières à court terme.

La déception était aussi palpable sur le marché de la dette. Le taux à 10 ans des obligations de l'Italie est repassé au-dessus des 7% jeudi après-midi, un taux proche de son record.

"Les responsables européens se sont engagés aujourd'hui sur une meilleure harmonisation des politiques économiques de la zone euro (...). Or le marché exige des solutions à court terme et essentiellement une plus grande implication de la BCE", a réagi Patrick Jacq, analyste chez BNP Paribas.

Dans la matinée, les Bourses avaient été soutenues par des espoirs d'annonces lors du mini-sommet et par un rebond technique après plusieurs séances de baisse.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires