Cuivre : le "baromètre des métaux" s'enflamme

12/11/10 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Trends-Tendances

Le cuivre a pulvérisé jeudi son record de juillet 2008, atteignant 8.966 dollars la tonne sur le London Metal Exchange. Le "baromètre des métaux de base" profitait notamment de l'affaiblissement de la monnaie américaine... et d'une grève dans une mine chilienne.

Cuivre : le "baromètre des métaux" s'enflamme

© Thinkstock

Le cours du cuivre échangé sur le London Metal Exchange (LME), la Bourse des métaux londonienne, s'est envolé jeudi à un niveau record, porté par des craintes sur un rétrécissement de l'offre et de bons indicateurs chinois.

Le prix d'une tonne de cuivre pour livraison dans trois mois est monté jusqu'à 8.966 dollars la tonne, un niveau historique qui pulvérise son précédent record de 8.940 dollars enregistré en juillet 2008.

Le cuivre, considéré comme le baromètre du marché des métaux de base, a profité ces dernières semaines de l'affaiblissement de la monnaie américaine, qui rendait plus attractifs les achats de matières premières libellées en dollars.

"Le dollar a été un facteur-clé pour la hausse des cours, mais ce nouveau prix record intervient alors que le dollar a nettement rebondi depuis plusieurs jours", a expliqué à l'AFP Robin Bahr, analyste de Crédit Agricole, mettant en avant les inquiétudes sur un possible rétrécissement du marché.

"Une grève perturbant la mine chilienne de Collahuasi a mis en lumière la fragilité des approvisionnements et a exacerbé les craintes sur la perspective d'un déficit du marché alors que les stocks (mondiaux) chutent" sous l'effet d'une demande robuste, a-t-il ajouté.

Quelque 1.500 travailleurs de la mine de Collahuasi, qui produit environ 3 % du cuivre mondial, se sont mis en grève vendredi, à la suite de l'échec de négociations salariales avec la direction du site.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires