Crombez réclame une enquête sur certains contrats de Belfius à la Barbade

18/04/13 à 09:10 - Mise à jour à 09:10

Source: Trends-Tendances

Le secrétaire d'Etat chargé de la Lutte contre la fraude, John Crombez (sp.a), a exigé que le parquet, la police et l'inspection spéciale des impôts (ISI) enquêtent sur des transactions effectuées par Belfius Banque & Assurances dans l'île de la Barbade.

Crombez réclame une enquête sur certains contrats de Belfius à la Barbade

© Belga

Il s'agit d'enquêter plus particulièrement sur celles réalisées par le CEO, Jos Clijsters, quelques jours à peine avant la nationalisation du bancassureur par l'Etat belge fin 2011, et ce en dépit d'avis négatifs. Cette information est rapportée par le quotidien 'De Morgen', dans son édition de jeudi.

Les informations publiées mercredi par ce même quotidien n'ont guère été au goût du gouvernement fédéral. "La banque n'a pas tenu compte d'avertissements sur les deals offshore", a affirmé Monsieur Crombez. "Je trouve cela remarquable", a-t-il ajouté.

Le secrétaire d'Etat a lu que des courriels et des procès-verbaux internes du comité d'audit indiquent que ces accords n'étaient pas corrects. "Et pourtant on les a prolongés. Cela exige une enquête", a-t-il dit en souhaitant une action cordonnée du parquet, de l'ISI et de la police.

Le ministre des Finances, Koen Geens (CD&V), a lui aussi entrepris une action. Il a écrit mercredi au patron de la Société fédérale de Participations et d'Investissement (SFPI - le bras financier de l'Etat fédéral), Koen Van Loo, demandant à tous les administrateurs d'institutions publiques de signaler les activités offshore de leur banque.

La démarche de Monsieur Geens s'est fait, selon le 'De Morgen', avec l'aval des six partis partenaires de la coalition gouvernementale. "Nous devons rapidement avoir une idée claire et globale des activités offshore dans lesquelles ces institutions sont impliquées", a souligné un membre du gouvernement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires