Crédit hypothécaire : quel est le taux préféré des Belges ?

09/02/11 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Trends-Tendances

Après un passage à vide début 2010 - moment où il se voit même dépassé largement par le taux variable - le taux fixe s'adjuge à nouveau trois crédits hypothécaires sur quatre, son niveau de 2009. En nombre de crédits octroyés, 2010 a d'ailleurs été une année record.

Crédit hypothécaire : quel est le taux préféré des Belges ?

© Thinkstock

L'octroi de crédits hypothécaires a caracolé à son plus haut niveau en 2010, que l'on considère le nombre de crédits ou le montant, indique mercredi l'Union professionnelle du crédit dans un communiqué de presse. L'encours total du crédit hypothécaire avoisine actuellement les 163 milliards d'euros.

Jamais auparavant il n'avait été accordé autant de crédits hypothécaires qu'en 2010. Au total, ce sont presque 276.000 contrats de crédit hypothécaire qui ont été conclus en 2010, pour un montant de plus de 26 milliards d'euros. Par rapport à 2009, le nombre de crédits a progressé de 21,4 % et leur montant, de 23,7 %.

Jamais encore autant de crédits à la construction (35.500), de crédits pour l'achat d'un logement (110.000) et de crédits à la rénovation (86.000) n'avaient été accordés. Les demandes de crédits ont également connu une progression considérable (+ 22,5 %).

Le montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement est d'environ 130.000 euros. Depuis début 2009, le montant moyen pour l'achat et la rénovation d'un logement augmente régulièrement et dépasse désormais les 150.000 euros.

Le taux d'intérêt fixe a à nouveau le vent en poupe, constate également l'UPC. Il représentait en effet 71,73 % des crédits au dernier trimestre de 2010, retrouvant ainsi son niveau du début de 2009. Et ce, après avoir connu un plancher au deuxième trimestre de l'année passée (36,07 %), période où il fut dépassé par le taux variable annuellement.

Il faut dire que la différence entre le taux variable annuellement et le taux fixe a encore diminué et n'est plus actuellement que de 0,7 % (avec un écart maximum de 1,65 % en septembre 2009), souligne encore l'UPC.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires