Comprendre le système bancaire en 6 minutes (vidéo)

18/03/15 à 14:03 - Mise à jour à 14:21

Expliquer le système bancaire en six minutes, voilà le dernier défi que s'est lancé Kurzgesagt, une entreprise qui veut rendre "l'information et la science belles et drôles".

Dans cette présentation ludique, aux airs de jeu vidéo, Kurzgesagt (In a Nutshell, en bref) commence par revenir sur la naissance du système bancaire. Ce dernier tire ses origines en Italie, bien loin de Wall Street ou de la City. Nous sommes alors au Xe siècle et les navires de toute l'Europe convergent vers la Botte pour s'échanger leurs marchandises. Les commerçants de l'époque se retrouvent alors avec un nombre impressionnant de monnaies différentes, qu'ils vont échanger sur les bancs publics. C'est d'ailleurs de ce mot, "banco" en italien, que vient le mot "banque".

Seulement voilà, s'échanger de grosses sommes d'argent en liquide, puis les transporter jusqu'à l'autre bout du continent est risqué. Et puis, les Européens voudraient également bien pouvoir emprunter de l'argent. Les premiers systèmes de prêts se mettent alors en place: ce sont les banques première génération.

Depuis, celles-ci ont bien changé. On ne prête plus seulement aux Royaumes et aux Églises, mais aussi à 'monsieur et madame tout le monde'. L'argent que vous déposez à la banque, celle-ci le prête à d'autres personnes, à des taux d'intérêt bien plus élevés que ceux que vous percevez.

Le problème du système bancaire actuel, c'est que celui-ci s'est mis a délaisser les produits financiers à long terme, leur préférant ceux à court terme. Or, ces derniers sont bien plus risqués...

En 2008, certaines banques ont accordé massivement des prêts à qui voulait s'acheter une maison, sans trop s'accorder sur les garanties présentées par les clients. En a résulté une belle crise immobilière, puis une crise bancaire, et enfin, la crise financière que nous connaissons tous. Les États sont intervenus pour tenter d'endiguer la spirale de la faillite en injectant de grandes sommes d'argent dans ces banques peu scrupuleuses. De nouvelles réglementations ont aussi été prises, comme l'augmentation de la valeur du fonds d'urgence bancaire obligatoire.

Aujourd'hui, il existe des formes alternatives de financement, autres que les grandes banques. C'est le cas du micro-crédit, ou des credit unions, un système de prêts au sein d'une même communauté. Contrôlés directement par ses membres, ces credit unions serait une bonne manière d'éviter les "requins" du système bancaire traditionnel...

Nos partenaires