Complot contre l'épargnant : 1,2 milliard d'euros d'économies partent en fumée

19/06/13 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Trends-Tendances

Ensemble, les Belges perdent 1,2 milliard d'euros de pouvoir d'achat sur leurs livrets d'épargne. Sans bien s'en rendre compte, ils paient pour la crise et c'est à la BCE (Banque centrale européenne) qu'ils le doivent.

Complot contre l'épargnant : 1,2 milliard d'euros d'économies partent en fumée

Les Belges possèdent environ 800 milliards d'euros d'épargne. Ces biens financiers comprennent l'argent liquide, les bons de caisse, les actions, les obligations, etc. moins toutes les dettes des particuliers. Et ce montant continue à augmenter, l'année passée il se chiffrait encore à 750 milliards. 240 milliards de ces 800 milliards sont placés sur un compte d'épargne. Cette somme n'a jamais été aussi élevée.

Comme l'argent placé sur un compte d'épargne ne rapporte presque rien, le phénomène est remarquable. Pour l'instant, un compte classique auprès d'une grande banque vous propose un intérêt de 0,70 % (intérêt de base plus une prime de fidélité). Cela signifie que vous ne touchez que 70 euros d'intérêts pour 10.000 euros restés pendant un an sur un compte épargne.

Si aujourd'hui le livret d'épargne rapporte peu, les intérêts ne disent pas tout. Il faut également tenir compte de l'augmentation des frais des biens de consommation, l'inflation. Si les prix des biens ne changent pas pendant un an et si vous touchez 0,70 pour cent d'intérêt, ce pourcentage ne sera pas très élevé, mais restera un bénéfice pur. Cependant, si les prix augmentent plus fort, les intérêts ne rapportent pas assez.

C'est le cas aujourd'hui: l'inflation se trouve juste au-dessus d'un pour cent. Ce n'est pas un chiffre élevé parce que la Banque centrale européenne vise une inflation juste en dessous des 2 pour cent. Un rendement moyen de 0,70 pour cent sur un livret d'épargne et une inflation de plus d'un pour cent signifient donc que l'épargnant s'appauvrit considérablement : s'il y a 240 milliards sur les livrets d'épargne et si le taux d'épargne (l'intérêt moins l'inflation) s'élève à moins 0,5 pour cent , 1,2 milliard d'euros de pouvoir d'achat partent en fumée chaque année.

EP

En savoir plus sur:

Nos partenaires