Commission Dexia: Dehaene conteste les attaques de Miller

01/12/11 à 21:51 - Mise à jour à 21:51

Source: Trends-Tendances

Le président de Dexia, Jean-Luc Dehaene, a contesté devant le parlement flamand les critiques formulées à son encontre par l'ancien CEO de la banque, Axel Miller. M. Dehaene a notamment nié qu'une proposition formelle pour la scission du groupe Dexia ait été proposée en 2008 par Axel Miller.

Commission Dexia: Dehaene conteste les attaques de Miller

© Image Globe/Julien Warnand

L'ancien patron du groupe Dexia de 2006 à 2008 avait critiqué mercredi devant le parlement flamand la gestion des dirigeants actuels du groupe, Pierre Mariani et Jean-Luc Dehaene.

M. Miller avait notamment indiqué que Jean-Luc Dehaene avait longtemps joué contre les intérêts belges. D'après l'ancien CEO, presque tous les problèmes du groupe Dexia provenaient de sa filiale française -le Crédit Local de France- qui finançait ses pertes grâce aux gains réalisés en Belgique. M. Miller a expliqué avoir essayé de prendre des mesures à plusieurs reprises. Il aurait notamment souhaité scinder le groupe mais se serait heurté à l'opposition des membres du Conseil d'administration, des actionnaires et des régulateurs.

Dans une audition à huis clos, l'ancien premier ministre, Jean-Luc Dehaene a démenti les allégations d'Axel Miller et nié l'existence d'une proposition formelle de scission, ont indiqué plusieurs sources.

Jeudi 8 décembre, Jean-Louis Duplat, l'ancien président de la CBFA (Commission Bancaire, Financière et des Assurances - l'ancienne FSMA) sera entendu. La semaine suivante, Luc Coene (mercredi 14 décembre), le gouverneur de la Banque nationale et le professeur d'économie Koen Schoors (jeudi 15 décembre) seront également entendus.

Trends.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires