Comment l'Etat islamique passe son pétrole en contrebande (carte)

20/11/15 à 12:22 - Mise à jour à 12:21

Après les fusillades de Paris (129 morts), l'attentat contre l'Airbus russe au Sinaï (224 morts) et les attentats à la bombe de Beyrouth (44 morts), Daech ou l'Etat islamique (EI) se révèle décidément un ennemi difficile à combattre. Cette multiplication d'actions peut étonner, alors qu'il est géographiquement cerné et subit des bombardements depuis 15 mois.


...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires