Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

29/05/15 à 15:14 - Mise à jour à 15:13

Comment éviter de laisser votre épargne se morfondre sur des livrets qui ne rapportent rien

Est-ce le bon moment pour acheter des actions ? La question se pose dans le chef de beaucoup d'épargnants, car ils ont enfin compris que les taux d'intérêt allaient rester bas pendant encore longtemps.

Comment éviter de laisser votre épargne se morfondre sur des livrets qui ne rapportent rien

/ © istock

Sauf s'ils veulent rester avec des livrets d'épargne qui ne rapportent rien, les épargnants sont obligés - le terme est bien choisi, car il n'y a pas d'autre alternative - de penser à acheter des actions. Et pour beaucoup d'entre eux, c'est un traumatisme psychologique de devoir se résigner à entrer en Bourse, car ils en gardent un souvenir cuisant depuis la crise de 2007-2008, sans même parler des anciennes crises de 2000 - celle de l'éclatement de la bulle internet et celle de 2001 liée aux attentats de New York.

Mais bon, aujourd'hui, il n'y pas trop le choix. Que faire d'autre ? Les livrets d'épargne des quatre grandes banques, qui captent 80% des comptes d'épargne des Belges, offrent un rendement d'à peine 0,2%. Ce qui veut dire qu'une fois enlevés l'inflation et les frais bancaires, le rendement est négatif. Quant à l'or, ce métal qui plaît à tant de monde, il faut bien reconnaître que malgré les dernières tensions économiques, il n'a pas joué le rôle attendu. L'immobilier ? Oui, il y a encore des possibilités en terme de rendement, mais les sommes à mobiliser sont plus importantes qu'en Bourse et il faudra sans doute voir si ce gouvernement ne va pas, d'une manière ou d'une autre, alourdir sa taxation dans les mois qui viennent. Et pour ce qui est des placements considérés comme sûrs auparavant, c'est-à-dire les obligations d'Etat, elles ne rapportent plus rien. La plupart des obligations allemandes, qui sont considérées comme les plus sûres, ont un rendement négatif ou proche de zéro pour cent !

Partager

Comment éviter de laisser votre épargne se morfondre sur des livrets qui ne rapportent rien

Il ne reste donc plus qu'à se poser une question: s'il faut aller en Bourse, est-ce alors le bon moment ? Si on se base sur la théorie de la finance moderne, les marchés sont considérés comme efficients. Il n'y aurait donc ni bon ni mauvais moment pour acheter des actions. Autrement dit, le cours des actions est toujours fiable, car il intègre toutes les données disponibles à un instant donné. Ça, c'est pour la théorie.

En réalité, la chose la plus compliquée qui soit en Bourse, c'est de choisir le bon timing. Si vous n'êtes pas encore investi en Bourse, une méthode consisterait à investir progressivement: un tiers des actifs aujourd'hui et un autre tiers en cas de correction, donc de baisse des marchés.

D'autres spécialistes préconisent un premier investissement cash, suivi de versements programmés de manière mensuelle ou trimestrielle. L'avantage de cette solution, c'est qu'elle permet de saisir une opportunité d'investissement à des niveaux de marché intéressants, tout en répartissant son effort dans le temps.

Mais à dire vrai, il y a quasi autant de solutions que de clients. Ce qui compte aujourd'hui, c'est de ne pas réagir avec les méthodes anciennes, de se dire que tout va revenir comme avant, d'attendre un temps qui ne reviendra plus. Il faut au contraire se renseigner un maximum, être dynamique, choisir un bon conseiller et le challenger avec un maximum de questions pour éviter de laisser votre épargne se morfondre sur des livrets d'épargne qui, sauf quelques exceptions, offrent en réalité un rendement négatif.

Nos partenaires