Collectionner les timbres rapporte plus que les obligations

06/10/10 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Trends-Tendances

Les timbres anglais de valeur, entre 1908 et 2008, rapportaient un rendement moyen de 7 %, plus que le rendement moyen des obligations et de l'or, mais moins que ce que rapportent les actions.

Collectionner les timbres rapporte plus que les obligations

© Thinkstock

Collectionner les timbres-poste est un placement intéressant, selon une enquête publiée dans la dernière édition du magazine de Bpost consacré à la philatélie, Philanews. Christophe Spaenjers (Université de Tilburg) et Elroy Dimson (London Business School) ont étudié l'évolution des timbres anglais de valeur entre 1908 et 2008. L'évolution des prix a suivi l'index des prix des actions et obligations et les prix de l'art et de l'or durant la même période.

Les deux chercheurs ont constaté que les timbres anglais rapportaient un rendement moyen de 7 %, plus que le rendement moyen des obligations et de l'or, mais moins que ce que rapportent les actions. Si les cours des actions grimpent, les prix des timbres suivent cette tendance à la hausse. Les timbres-poste semblent également bien résister à l'inflation.

Christophe Spaenjers prévient cependant celui ou celle qui souhaiterait se ruer chez les vendeurs de timbres et dans les bureaux de poste avec tout son capital que les timbres-poste affichent parfois, sur le long terme, un "sous-rendement". En outre, ce marché enregistre parfois des coûts de transaction très élevés, pouvant aller jusqu'à un quart du prix.

Bien que l'on dénombre également en Belgique des timbres de grande valeur, les timbres-poste ne constituent pas une section du portefeuille belge d'investissements, affirme Etienne de Callataÿ (Banque Degroof) dans le magazine Philanews. Aucune institution financière belge ne conseille d'ailleurs d'investir dans les timbres.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires