Chine, Japon et Corée du Sud se dotent d'une arme financière commune

03/05/10 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Source: Trends-Tendances

Baptisé CGIF - pour Credit Guarantee & Investment Facility - ce fonds, alimenté principalement par le Japon, la Chine et la Corée du Sud, fournira "l'infrastructure de base au développement des marchés des obligations en Asie", a déclaré le ministre sud-coréen des Finances. Son trésor de guerre atteindra 700 millions de dollars.

Chine, Japon et Corée du Sud se dotent d'une arme financière commune

© Thinkstock

La Corée du Sud, le Japon et la Chine se sont accordés dimanche sur la création d'un fonds régional de 700 millions de dollars destiné à soutenir les marchés asiatiques des obligations, a déclaré le ministre sud-coréen des Finances dans un communiqué.

Les ministres des Finances des pays concernés ont signé cet accord en marge de la réunion annuelle de la Banque asiatique de développement (BAD) à Tachkent (Ouzbékistan). Baptisé CGIF (Credit Guarantee & Investment Facility), ce fonds fournira "l'infrastructure de base au développement des marchés des obligations en Asie", a déclaré le ministre sud-coréen.

Japon et Chine contribueront chacun à hauteur de 200 millions de dollars et la Corée du Sud à hauteur de 100 millions de dollars. Le reste sera financé par la BAD et l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), à hauteur de respectivement 130 millions et 70 millions de dollars.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires