"Cette obsession de la dette publique est une erreur majeure"

14/08/17 à 09:19 - Mise à jour à 09:19
Du Trends-Tendances du 10/08/17

Dix ans après, la page de la crise n'est toujours pas tournée, estime Gaël Giraud, jésuite et économiste en chef de l'Agence française de développement (AFD). Il y a pourtant urgence si l'on ne veut pas d'un monde écologiquement et socialement invivable.

Difficile de définir Gaël Giraud, tout à la fois jésuite, conseiller de la Fondation Hulot et de Finance Watch, spécialiste de la théorie des jeux, économiste en chef de l'Agence française de développement (AFD), etc. Son esprit d'analyse est souvent mis à contribution, par le Parlement européen par exemple (pour lequel il a réalisé en 2015 un rapport très critique sur l'Union bancaire) ou par la Commission internationale pilotée par Nicholas Stern et Joseph Stiglitz sur la tarification carbone.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires