Ces 8 banques ont-elles trompé les agences de notation ?

14/05/10 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Trends-Tendances

Crédit Agricole, Citigroup, Credit Suisse, UBS, Deutsche Bank, Goldman Sachs, Merrill Lynch, Morgan Stanley : ces huit institutions financières feraient l'objet d'une enquête conjointe d'Andrew Cuomo, procureur général de New York, et de la SEC, le gendarme boursier américain. Elles auraient fourni des informations erronées aux agences de notation afin d'obtenir de meilleures notations pour leurs titres immobiliers.

Ces 8 banques ont-elles trompé les agences de notation ?

Andrew Cuomo, procureur général de New York a ouvert une enquête pour savoir si huit banques ont fourni aux agences de notation des informations erronées sur le risque lié à des titres adossés au marché immobilier, rapporte jeudi la presse américaine. Cette enquête survient alors que les autorités fédérales américaines mènent des investigations sur les pratiques d'établissements financiers, dans les années précédant l'effondrement du marché immobilier américain en 2008.

Le bureau du procureur de New York et la Securities & Exchange Commission, le gendarme boursier US, "travaillent main dans la main" pour cette enquête pénale préliminaire, selon le Wall Street Journal. De son côté, le New York Times cite le Crédit Agricole, Citigroup, Credit Suisse, UBS, Deutsche Bank, Goldman Sachs, Merrill Lynch - aujourd'hui propriété de Bank of America - ainsi que Morgan Stanley parmi les institutions faisant l'objet d'une enquête.

Les agences de notation qui ont reçu des informations sur leurs titres sont Standard & Poor's, Fitch et Moody's.

Morgan Stanley a déclaré ne pas avoir été contacté par le bureau du procureur et a récusé toute faute. L'enquête sur les huit banques n'en est actuellement qu'au stade de la collecte de preuves, précise le Wall Street Journal. Selon le New York Times, le procureur Cuomo enquête notamment sur l'emploi, par les banques, de personnels des agences de notation. Ces agents auraient aidé les banques à obtenir pour leurs titres immobiliers des notes supérieures à ce qu'elles auraient dû être.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires