Ces 50 pros de la finance soutiennent la taxe Tobin

21/06/12 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Trends-Tendances

Une cinquantaine de financiers ont signé un appel pour une taxe sur les transactions financières, la fameuse taxe Tobin, à l'appel de la plateforme Robin Hood Tax. Le projet est discuté par les ministres des Finances européens. Mais rien n'est gagné. Loin de là.

Ces 50 pros de la finance soutiennent la taxe Tobin

© Bloomberg

Une cinquantaine de financiers ont signé un appel pour une taxe sur les transactions financières, à l'initiative de la plateforme d'ONG Robin Hood Tax ("taxe Robin des bois"), qui milite en faveur de cette proposition.

Les 27 ministres des Finances de l'Union européenne examineront vendredi une ultime tentative de la présidence danoise pour parvenir à un accord unanime dans ce dossier emblématique.

Pour surmonter les réticences du Royaume-Uni, de l'Irlande, de la Suède et de la République tchèque, la présidence propose de restreindre considérablement le champ d'application de la taxe. Les produits financiers dérivés ne seraient ainsi plus concernés.

Faute d'accord, plusieurs pays de la zone euro, derrière la France et l'Allemagne, sont prêts à lancer une coopération renforcée entre un groupe d'Etats acquis à l'idée, mais cette solution est jugée moins efficace.

A la veille des discussions, la plateforme Robin Hood Tax espère, avec la publication d'une lettre ouverte, convaincre les pays réticents de s'engager en faveur de la taxation des transactions.

Une cinquantaine de responsables du secteur financier y plaident pour une taxe qui n'aurait selon eux qu'un effet négligeable sur l'investissement à long terme, tout en permettant aux Etats de lever des revenus pour lutter contre la pauvreté. La lettre est signée notamment par des dirigeants de (petites) banques, ainsi que par des anciens cadres de grosses institutions, comme Goldman Sachs et JP Morgan.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires