CEE de Dexia : ambiance "constructive" ou simple "habillage" ?

25/10/10 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Trends-Tendances

Le conseil d'entreprise extraordinaire de vendredi s'est avéré "constructif" pour la direction, tandis que le Setca parle d'un simple "habillage" du projet déjà annoncé : "Des précisions ont été apportées mais tout ceci n'est pas très concret !" Le syndicat socialiste est toutefois seul à vouloir déposer un préavis de grève.

CEE de Dexia : ambiance "constructive" ou simple "habillage" ?

© Bloomberg

Dexia : la direction évoque une "ambiance constructive"...

"Le conseil d'entreprise extraordinaire de Dexia s'est déroulé dans une ambiance constructive", a réagi vendredi soir le groupe bancaire... alors même que le Setca avait annoncé plus tôt dans la soirée qu'il déposerait "très probablement" un préavis de grève afin d'obtenir des garanties précises de la direction (lire ci-après).

"Nous sommes contents que tous les partenaires sociaux se soient mis autour de la table pour définir les étapes futures et établir le calendrier des négociations", a précisé le groupe en confirmant la décision du Setca de déposer un préavis de grève.

... Tandis que le Setca dénonce un simple "habillage" du projet déjà annoncé

Le Setca annonçait donc, vendredi soir, son intention d'introduire "très probablement", et seul, un préavis de grève dans le dossier Dexia.

"Nous demandions des garanties écrites que nous n'avons pas obtenues : des précisions ont été apportées mais tout ceci n'est pas très concret !", a dénoncé Jean-Michel Cappoen (Setca). Quant aux garanties d'emploi - jusqu'en 2013 - pour les salariés, "elles n'empêchent pas l'application du plan d'économies", a-t-il ajouté.

Pour rappel, le groupe franco-belge a annoncé, mi-septembre, la suppression de 665 postes, dont 385 en Belgique.

"La direction habille un peu plus ce projet mais ne répond pas à nos questions sur le fond, a poursuivi le représentant du syndicat socialiste. Nous ne pouvons pas nous contenter de cela. Nous allons donc très probablement introduire un préavis de grève ce vendredi soir en espérant que la direction nous apporte des éléments plus précis."

Ceci dit, "le but n'est pas d'arriver à une grève", précise-t-il. Les syndicats chrétien et libéral, eux, ne semblaient pas avoir l'intention de suivre leur homologue socialiste, estimant que des ouvertures étaient enregistrées. De nouvelles réunions entre direction et syndicats sont prévues dans les semaines à venir.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires