Bruxelles veut être la capitale de la finance islamique

22/11/12 à 07:57 - Mise à jour à 07:57

Source: Trends-Tendances

La Région bruxelloise s'apprête à mener une mission économique dans les pays du Golfe. Son but est d'attirer, à terme, des banques islamiques dans la capitale belge, révèle jeudi le journal La Libre Belgique.

Bruxelles veut être la capitale de la finance islamique

© Reuters

Le ministre bruxellois en charge de l'économie et du commerce extérieur Benoît Cerexhe (cdH) confirme cette intention et explique qu'en ces temps de crise "il est important de pouvoir mobiliser des capitaux pour des investissements.(...) Désormais, notre objectif est d'aller prospecter dans les pays du Golfe où sont concentrés des moyens financiers extrêmement importants". Et de citer le poids de la finance islamique, qui était de 1.100 milliards de dollars en 2011.

Pour le ministre, la population musulmane importante à Bruxelles est également un atout dans les discussions avec les pays du Golfe, avec la multiplication de la production de produits halal ou l'intérêt supposé pour les banques islamiques.

Lors de la mission qui sera menée en décembre, l'objectif sera principalement de "faire passer le message auprès des organismes de régulation de la finance islamique que Bruxelles est, comme centre politique de l'Europe, la ville idéale pour approcher les institutions européennes. Ces organismes pourront faire du lobbying auprès d'elles dans le but de pouvoir influencer la législation financière. Ce point est notre priorité", précise Benoît Cerexhe.

"On veut convaincre les opérateurs financiers de ces pays que Bruxelles est 'the place to be' et établir une relation de confiance", explique-t-il. Dans un deuxième temps le ministre souhaite attirer des banques islamiques à Bruxelles pour qu'elles y développent leurs activités commerciales, mais pour cela il faudra d'abord modifier la législation, et enfin attirer des fonds d'investissements des pays du Golfe sur des projets d'entreprises bruxelloises dans les quartiers en développement.

La mission va prospecter en Arabie saoudite, au Bahrein et à Dubaï.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires