Branche 21 ou Branche 23 : que choisir ?

04/04/11 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Trends-Tendances

Les assurances Branche 21 sont très prisées des épargnants car elles présentent deux atouts intéressants : la garantie du capital et un rendement fixe. Sont-elles plus intéressantes que les produits de la Branche 23 ? Décryptage.

Branche 21 ou Branche 23 : que choisir ?

© Thinkstock

La Branche 23 est le pendant "assurance" de la SICAV bancaire. Il s'agit d'une assurance sur la vie, dont les primes sont investies dans un fonds de placement. Comme les SICAV, les assurances Branche 23 sont placées dans des actions, des obligations, de l'immobilier ou d'autres titres. En Branche 21, c'est l'assureur qui supporte le risque financier (pour pouvoir garantir l'intérêt) ; le preneur d'assurance s'en charge lui-même en Branche 23, car son capital fluctue en fonction des fonds choisis. La durée du contrat est indéterminée. Impossible de savoir à l'avance combien il vous rapportera. Vous risquez même de perdre le capital.

Autre différence avec la Branche 21 : le traitement fiscal du rapport. Pour bénéficier de la dispense de précompte mobilier, la Branche 23 ne doit pas nécessairement courir depuis au moins 8 ans ni s'accompagner d'une couverture décès de 130 % des primes versées. Le produit d'une Branche 23 est de toute façon exonéré de précompte mobilier. Seule la taxe sur les assurances de 1,1 % vous sera réclamée.

Alors, quand faut-il investir dans la Branche 23 ? Envisagez cette option si votre horizon de placement dépasse cinq ans et que vous êtes prêt à prendre quelques risques. Comme nous le disions, le rendement d'un produit Branche 23 n'est pas garanti ; il dépend de la performance du fonds sous-jacent. En prévoyant un horizon d'investissement suffisamment long (au moins cinq ans), vous étalez l'impact de la taxe sur les assurances tout en absorbant mieux les fluctuations boursières.

Johan Steenackers

En savoir plus sur:

Nos partenaires