Bourses en fusion : Singapour et Sydney jouent l'équilibre

15/02/11 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Trends-Tendances

Les Bourses de Singapour et de Sydney, lorsqu'elles seront fusionnées, accueilleront dans leur conseil d'administration autant de représentants d'un pays que de l'autre. De quoi assurer la future création de la 5e Bourse mondiale.

Bourses en fusion : Singapour et Sydney jouent l'équilibre

© Bloomberg

Les Bourses de Singapour (SGX) et de Sydney (ASX) ont annoncé mardi, dans un communiqué, qu'elles modifiaient leur projet de fusion annoncé en octobre et visant à créer l'une des places financières les plus importantes au monde.

Les deux opérateurs proposeront un rééquilibrage de la composition du conseil d'administration, offrant le même nombre de représentants de Singapour et d'Australie. Dans la proposition initiale, le conseil d'administration d'ASX aurait compté onze représentants de Singapour et quatre d'Australie, ce qui risquait de se heurter à des obstacles réglementaires en Australie.

"Les modifications annoncées aujourd'hui, s'ajoutant aux protections réglementaires existantes, nous renforcent dans l'idée que le projet de fusion entre ASX et SGX est dans l'intérêt des actionnaires et dans l'intérêt national de l'Australie", déclare David Gonski, président d'ASX.

Les échanges avaient été suspendus mardi aux Bourses de Sydney et de Singapour, dans l'attente de cette annonce sur leur projet de fusion de plusieurs milliards de dollars, qui pourrait redessiner le paysage régional des marchés.

ASX et SGX ont dévoilé en octobre leur projet de fusion, destiné à créer l'une des places financières les plus importantes et les plus diversifiées au monde. Il s'agirait de la 5e Bourse mondiale avec, pour objectif, de concurrencer celles de Hong Kong et de Shanghai.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires