BNP Paribas freinée par les taux bas et les marchés

01/08/18 à 11:18 - Mise à jour à 13:21

Source: Belga

Le groupe bancaire BNP Paribas a engrangé au deuxième trimestre un bénéfice net stable sur un an (-0,1%), le dynamisme commercial de l'activité étant une nouvelle fois gommé par les taux bas et un coup de frein dans les opérations de marchés. D'avril à fin juin, la banque française a dégagé un bénéfice net de près de 2,4 milliards d'euros, selon un communiqué publié mercredi.

BNP Paribas freinée par les taux bas et les marchés

© Belgaimage

Du côté des recettes, le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, a progressé de 2,5% à 11,2 milliards d'euros, précise BNP Paribas, dont les différentes divisions ont connu des évolutions très contrastées durant ce trimestre. Dans la banque de financement et d'investissement, où sont opérées les activités de marché, le groupe a ainsi vu fondre ses recettes de presque 7% et son bénéfice d'exploitation reculer de près de 17% "dans un contexte moins favorable en Europe" pour le négoce de produits de taux fixes, des changes et des matières premières, explique la banque.

Ce secteur, qui avait déjà souffert au premier trimestre, a aussi pâti d'un effet de change défavorable lié à la baisse du cours du dollar, qui dégrade mécaniquement les revenus réalisés à l'étranger lors de leur conversion en euros. Ce ralentissement a toutefois été compensé par la bonne tenue de la division "International financial services", qui regroupe la gestion d'actif, l'assurance ou encore le crédit à la consommation et qui a de nouveau confirmé son statut de moteur de croissance.

Au deuxième trimestre, cette division a vu ses revenus bondir de presque 9%, à la faveur entre autres d'une nette croissance des encours de crédit à la consommation et de la progression des actifs sous gestion. Quant aux activités de détail en France, en Belgique ou encore en Italie, les revenus se sont très légèrement effrités (-0,3%).

D'un côté, le groupe revendique une activité commerciale soutenue, au travers notamment d'une hausse des crédits accordés ou de la progression de la clientèle de sa banque en ligne Hello bank! . Il fait également état du bon développement de l'activité de certains métiers spécialisés comme le leasing automobile.

De l'autre, BNP Paribas a continué à faire les frais de l'environnement de taux toujours bas, qui pour l'ensemble du secteur bancaire complique la tâche de faire fructifier l'argent des clients. Sur les six premiers mois de l'année, BNP Paribas affiche un bénéfice net en repli de 8% pour un produit net bancaire stable (-0,1%).

Nos partenaires