BNP Paribas Fortis met un terme à ses produits financiers éthiques

26/09/13 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Trends-Tendances

La banque BNP Paribas Fortis a mis un terme au compte d'épargne Cigale et à la SICAV AlterVision, produits financiers éthiques et solidaires pionniers développés il y a trente ans par l'ex- CGER.

BNP Paribas Fortis met un terme à ses produits financiers éthiques

© BELGA

Ce jeudi, la banque BNP Paribas Fortis a annoncé qu'elle supprimait ses 2 produits éthiques et solidaires historiques, renonçant à la commercialisation du compte d'épargne Cigale et de la Sicav AlterVision. Via ces deux produits, lancés par RFA et FairFin (anciennement Netwerk Vlaanderen) avec l'ex-CGER, un pourcentage des sommes épargnées (des droits d'entrée en ce qui concerne AlterVision) était reversé aux membres du Réseau Financement Alternatif. En outre, les épargnants pouvaient également eux-mêmes décider d'abandonner tout ou une partie de leurs intérêts à une association de leur choix. Le compte d'épargne Cigale n'investissait que dans des petites et grandes entreprises sélectionnées suivant leurs performances environnementales, sociales et de bonne gouvernance. La Sicav AlterVision a aussi permis de soutenir des projets associatifs à forte plus-value sociale.

Une qualité éthique en berne

Dans les faits, il y a plusieurs années déjà que la banque avait cessé la promotion de ces 2 produits. Pour preuve, en 2000, les commissions s'élevaient à 83.885 ¤. Elles n'étaient plus que de 2.059 ¤ en 2012. En 2012, les assemblées générales de FairFin et de RFA avaient mis en demeure l'institution de modifier sa politique d'investissement, tout en réfléchissant à mettre fin à leur collaboration avec BNP Paribas Fortis. Les deux organisations reprochaient à la banque de ne pas appliquer de politiques d'investissement responsable concernant "l'environnement", "la paix", "la liberté et la démocratie", "le travail décent" et de plus, d'être présent dans les paradis fiscaux, même si elles ne remettaient pas en cause la qualité éthique du produit.

Pour FaitFin et RFA, la suppression de ces deux produits financiers éthiques et solidaires historiques par BNP Paribas Fortis est bien la preuve qu'une nouvelle banque, telle que le projet New B, est plus que nécessaire en Belgique.

Nos partenaires