BNP Paribas Fortis et Belgacom s'unissent dans le paiement mobile

18/03/13 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Source: Trends-Tendances

BNP Paribas Fortis et Belgacom s'unissent dans le paiement mobile La banque et l'opérateur dévoilent une solution pour doper les achats mobiles au travers d'une application sur le smartphone. Affranchis d'autres partenaires (autres banques et autres opérateurs), ils annoncent le Belgian Mobile Wallet. Une annonce qui semble, pour l'instant, surtout destinée à prendre les devants sur un créneau qui excite pas mal de monde...

BNP Paribas Fortis et Belgacom s'unissent dans le paiement mobile

Étant donné la pénétration de plus en plus grande des smartphones en Belgique, nombre d'acteurs veulent proposer leur solution de paiement mobile: banques, opérateurs, start-up technologiques en tête. Mais pour l'instant, aucun système n'est parvenu à tirer son épingle du jeu. Faute de standard. En 2011 pourtant, les opérateurs et les banques belges planchaient sur un projet commun. Sans succès. Face à ce blocage, deux acteurs de ce "groupe de discussion" semblent donc avoir fait cavaliers seuls. BNP Paribas Fortis et Belgacom annoncent aujourd'hui le lancement (futur) d'un Belgian Mobile Wallet.

Grosso modo, il s'agit d'une solution technologique qui s'intégrera dans les applications mobiles des commerçants (in-app purshase) leur permettant de vendre, via leur appli : des tickets, des repas, des réservations d'hôtels... Les tickets (voyages, concerts, ...) pourront être stockés dans le téléphone de l'acheteur de même que ses bons de commande. Exemple : vous voulez commander votre ticket de cinéma, vous vous rendez dans l'application de votre cinéma habituel, vous choisissez le film, vous payez en ligne. Arrivé au guichet de votre cinéma, vous montrez le ticket sur votre écran de téléphone.

Pour la banque BNP Paribas Fortis, l'annonce fait suite à différentes solutions mobiles annoncées ces dernières semaines, dont le deal avec MasterCard pour la création d'un portefeuille virtuel de cartes de crédit et complète donc l'offre de la banque en matière de paiements mobiles.

Le pari de BNP Paribas Fortis et Belgacom qui s'unissent à 50/50 dans une joint-venture? Convaincre de gros acteurs d'utiliser leur technologie (mise au point par Accenture) pour développer leur m-commerce (commerce depuis un mobile) très à la mode. Leur intérêt ? Pour l'instant, les deux acteurs restent discrets sur leur business model de ce "wallet". Mais, ils devraient prendre une commission sur les transactions effectuées via ce canal de vente.

Reste surtout à convaincre les commerçants d'adopter cette solution dans leur application. Pour l'instant, on ne nous annonce pas de société ayant signé de contrat pour l'utilisation du Belgian Mobile Wallet. Mais le duo entretiendrait aujourd'hui des discussions avec "une dizaine de grosses entreprises dont on espère dévoiler les noms après l'été", nous dit-on.

L'annonce faite ce matin, en présence de Didier Bellens et de Max Jadot (!), les patrons des deux grandes entreprises, consiste donc pour beaucoup à occuper le terrain. En effet, la solution ne devrait être opérationnelle pour le grand public qu'en début d'année prochaine (2014). Il fallait toutefois afficher aux partenaires potentiels toute la confiance qu'ont Belgacom et BNP Paribas Fortis dans cette solution. Car, pas de doute, c'est bien d'un standard que rêvent les commerçants. Or aujourd'hui, sur le créneau du paiement mobile, beaucoup d'annoncent se succèdent. Beaucoup de solutions se mettent en place. Mais le consommateur ne s'en sort pas. Et le paiement mobile peine véritablement à décoller...

Nos partenaires