BNP Paribas enregistre une hausse des dépôts et des crédits

31/07/14 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Trends-Tendances

La banque de détail en Belgique de BNP Paribas (BDDB) a enregistré au deuxième trimestre une hausse des dépôts de 5,5% par rapport au deuxième trimestre de 2013, progression qui porte tant sur les dépôts à vue que les comptes d'épargne.

BNP Paribas enregistre une hausse des dépôts et des crédits

© Reuters

Les crédits sont, eux, en hausse de 1,3% sur la période, avec une progression des crédits aux particuliers et une "bonne tenue" des crédits aux PME, selon les résultats trimestriels et semestriels publiés jeudi par BNP Paribas. Le produit net bancaire est en hausse de 2,1% par rapport au deuxième trimestre 2013, à 822 millions d'euros. Pour l'ensemble du premier semestre, il augmente de 2,5%, hausse liée notamment à la bonne performance des commissions de crédit, selon le groupe.

Les frais de gestion au deuxième trimestre sont en baisse, de 1%, par rapport au deuxième trimestre 2013, baisse liée, selon le groupe, à l'adaptation des effectifs et de son réseau d'agences en Belgique et "ce malgré l'impact de la hausse des taxes systémiques". Ils augmentent toutefois légèrement de 0,3% au premier semestre.

Le coût du risque au deuxième trimestre est à un niveau "particulièrement bas", à 7 points de base (sept centièmes de point de pourcentage, ndlr) des encours de crédit à la clientèle, en baisse de 28 millions d'euros par rapport au deuxième trimestre 2013. Au premier semestre, le coût du risque est "quasi stable" par rapport au même semestre de l'année précédente. Le résultat avant impôt, après attribution d'un tiers de la Banque Privée en Belgique au pôle Investment Solutions, s'établit à 357 millions d'euros, en croissance de 7,2% par rapport au premier semestre 2013.

La BDDB poursuit l'amélioration de son efficacité opérationnelle en ligne avec son plan 'Bank for the Future', qui a engendré au deuxième trimestre une hausse significative (11,9%) de son résultat brut d'exploitation, à 216 millions d'euros. La BDDB se félicite du développement du support digital. Elle relève près de 800.000 téléchargements de son application "Easy Banking" pour iPhone/iPad et Android depuis son lancement à la mi-2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires