BNP Paribas : 6 milliards de bénéfice, 1 milliard pour ses traders

17/02/10 à 09:01 - Mise à jour à 09:01

Source: Trends-Tendances

+ 93 % : telle est l'impressionnante progression du bénéfice net de BNP Paribas en 2009, qui atteint près de 6 milliards d'euros. Le groupe français, acquéreur (notamment) de Fortis Banque chez nous, est cependant loin de son niveau de 2007 : près de 8 milliards d'euros de bénéfice net. BNP a également provisionné 1 milliard d'euros pour les bonus de ses 4.000 traders.

BNP Paribas : 6 milliards de bénéfice, 1 milliard pour ses traders

© Reuters

BNP Paribas a dégagé en 2009 un bénéfice net de 5,832 milliards d'euros, soit une progression de 93 % par rapport à 2008, indique mercredi le groupe dans un communiqué. Ce résultat reste toutefois bien en dessous des 7,822 milliards d'euros réalisés en 2007...

Le produit net bancaire a, lui, progressé de 47 % par rapport à 2008, à 40,191 milliards d'euros. Le bénéfice net par action s'élève à 5,20 euros, contre 3,02 euros en 2008 (+ 74 %). BNP Paribas versera un dividende de 1,50 euro par action.

La division banque de financement et d'investissement, dont les revenus ont triplé en un an pour atteindre 12,2 milliards d'euros, a apporté une contribution majeure au résultat de l'exercice.

Au quatrième trimestre de 2009, le produit net bancaire du groupe s'élevait à 10,058 milliards d'euros, contre 4,85 milliards au quatrième trimestre de 2008. Le résultat net part du groupe s'inscrivait à 1,365 milliards d'euros, contre une perte de 1,366 milliards au cours de la même période de l'année précédente.

BNP Paribas verse 500 millions d'euros de bonus à ses 4.000 traders

La banque française versera par ailleurs 500 millions d'euros de bonus à ses 4.000 traders au titre de l'année 2009 et prévoit d'en verser autant en fonction des résultats atteints en 2010, a annoncé mercredi la direction. "Nous avons provisionné 1 milliard d'euros, dont la moitié est en cash et l'autre différée sur les exercices suivants et conditionnée aux résultats", a confirmé à la presse Baudouin Prot, administrateur directeur général de BNPP, précisant que ces dispositions étaient conformes aux règles du G20.

Ces 500 millions d'euros supplémentaires pourraient ne pas être versés si les résultats ne sont pas au rendez-vous, a-t-il nuancé. Si la banque française a quasiment doublé son bénéfice net en 2009, c'est en particulier dû à ses activités de marché qui ont généré des revenus supérieurs à 12 milliards d'euros.

BNP Paribas avait suscité un scandale en août en reconnaissant qu'elle avait mis de côté près de 1 milliard d'euros pour ses traders sur le seul premier semestre. Elle avait ensuite fait machine arrière, en s'engageant à diminuer de moitié l'enveloppe prévue.

BNP Paribas Fortis apporte 708 millions d'euros au bénéfice de sa maison mère

BNP Paribas Fortis a contribué à hauteur de 708 millions d'euros au bénéfice 2009 enregistré par la maison mère française. Ce bénéfice a été engrangé sur sept mois et demi : la reprise de Fortis Banque par BNP Paribas avait été approuvée le 12 mai 2009 par la Commission européenne.

Au dernier trimestre, BNP Paribas Fortis a enregistré un bénéfice de 170 millions d'euros. Le troisième trimestre avait été de loin meilleur, avec un bénéfice de 277 millions d'euros. Le chiffre d'affaires depuis le 12 mai 2009 de l'ancienne Fortis Banque s'élève à 5,3 milliards d'euros. Au quatrième trimestre, il était de 1,6 milliard d'euros, contre 2,2 milliards d'euros au troisième trimestre.

L'épargnant belge a visiblement refait confiance à la banque après sa débâcle. Fin 2009, BNP Paribas Fortis comptait 67,2 milliards d'euros sur ses comptes d'épargne en Belgique. Au premier trimestre - avant la reprise par BNP - les comptes abritaient 59,8 milliards d'euros. Les encours de crédits sont restés stables. Le gestionnaire de fortunes et la banque privée BNP Paribas Fortis géraient fin 2009 ensemble 205 milliards d'euros, en légère augmentation, peut-on lire dans le communiqué.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires