Bitcoin: les sceptiques peuvent parier sur sa chute

12/12/17 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Afp

Ed Tilly, le patron du marché boursier américain Cboe qui a apporté une légitimité dimanche au bitcoin en lançant les premiers échanges de produits liés à la monnaie virtuelle, a appelé lundi les critiques à exprimer leur scepticisme en pariant sur son effondrement.

Bitcoin: les sceptiques peuvent parier sur sa chute

© Reuters

Le bitcoin est-il "une escroquerie? Est-ce une bulle? Est-ce légitime? Notre opinion est que vous pouvez exprimer vos idées sur un marché transparent. C'est ce que nous proposons", a-t-il déclaré dans un entretien à l'AFP.

Le Chicago board options exchange (Cboe), une des deux principales plateformes boursières américaines de contrats à terme, propose depuis dimanche aux investisseurs professionnels de parier sur l'évolution du bitcoin à travers des instruments financiers spécifiques.

Il est donc possible de spéculer sur la montée comme sur la chute de la mère des crypto-monnaies.

La décision du Cboe apporte une légitimité au bitcoin, qui s'échangeait essentiellement jusqu'ici sur des plateformes alternatives sur internet non régulées, mais ne lève pas les doutes qui l'entourent.

De nombreuses grandes banques telles JPMorgan Chase, Barclays, Morgan Stanley, Société Générale, Citigroup, Bank of America Merrill Lynch ont ainsi refusé de jouer dimanche les intermédiaires entre les investisseurs intéressés.

Ces établissements, qui s'interrogent sur la fixation des prix du bitcoin et sa manipulation possible, craignent de devoir partager des pertes potentielles avec des clients en raison de la forte volatilité du bitcoin, qui s'est encore vue au début des échanges sur le Cboe.

L'opérateur boursier a dû suspendre par deux fois les échanges avant de les rouvrir.

"Les mouvements de prix ont atteint un seuil déclenchant automatiquement la suspension des échanges et c'est ce que nous avons fait", a assuré M. Tilly, indiquant que dans l'ensemble les échanges se sont "bien" déroulés.

Vers 19H15 GMT lundi, le bitcoin s'envolait à 17.920 dollars l'unité pour le contrat à terme devant expirer le 17 janvier. Il est même monté vers 07H00 GMT jusqu'à 18.850 dollars.

Cette valeur dépassait celle du bitcoin au jour le jour qui s'échangeait à 16.520 dollars vers 19H15 GMT, selon des données compilées par Bloomberg en provenance de plusieurs plateformes alternatives sur internet non régulées.

Conscient que le succès du marché officiel du bitcoin repose en partie sur la volonté des grandes banques d'y prendre part, Ed Tilly a demandé du "temps" à celles-ci pour répondre à leurs craintes.

"Faites-nous confiance. Ayez foi en nous. Vous allez voir le marché grandir dans les jours, semaines et mois à venir", a-t-il dit.

"Je pense qu'avec le temps elles (les banques) se sentiront plus en confiance pour permettre à leurs clients d'investir dans le bitcoin", a-t-il ajouté.

Nos partenaires