Bitcoin Challenge: j'ai investi 2.000 euros supplémentaires... et je le regrette déjà

02/02/18 à 15:49 - Mise à jour à 03/02/18 à 10:42

Source: Trends-Tendances

C'est la berezina sur le marché du bitcoin. Mon objectif initial - doubler ma mise en trois mois - s'éloigne un peu plus chaque jour.

Bitcoin Challenge: j'ai investi 2.000 euros supplémentaires... et je le regrette déjà

© Getty Images/iStockphoto

Le cours du bitcoin subit une méchante correction. Après la flambée de la fin 2017, la chute est particulièrement rude en ce début d'année. Je ne peux que constater les dégâts sur mon portefeuille virtuel.

Mais je ne peux pas m'empêcher de continuer à croire en ma bonne étoile. Ça finira bien par se redresser, non? Comme les soldes ont l'air de vouloir se prolonger, je procède à quelques emplettes complémentaires. Jusqu'à présent, je n'ai investi "que" 1.800 euros sur un capital total de 5.000 euros. Je décide de placer 2.200 euros supplémentaires dans trois devises prétendument solides: le bitcoin, l'ether et le litecoin.

Kraken: une plateforme d'échange peu fiable mais pas chère

Au moment de mes achats, le cours du bitcoin est passé sous la barre des 9.000 euros. J'en achète une partie sur Coinbase, la plateforme des débutants. Très simple à utiliser, elle commence à m'irriter en raison des frais de transaction importants qu'elle pratique. Du coup, je lui fais une petite infidélité.

Je m'inscris Kraken, une place d'échange bien connue dans le monde des crypto-monnaies, qui souffre d'une mauvaise réputation en raison de sa fiabilité aléatoire. Plusieurs investisseurs me glissent que la plateforme plante souvent. Par contre, les frais de transaction s'annoncent moins élevés. Pour mon premier achat de bitcoin, ils sont même réduits à zéro ! Et pour cause : Kraken offre certains frais en janvier pour se faire pardonner de ses bugs à répétition... Pas très rassurant.

Par contre, heureuse surprise: le cours du bitcoin m'est plus favorable sur Kraken que sur Coinbase! Cela me conforte dans l'idée que je dois éviter si possible de passer par Coinbase, qui profite visiblement de son succès auprès des novices comme moi pour pratiquer des tarifs plus élevés que la moyenne.

Panique sur les marchés

Malheureusement pour moi, dans les jours qui suivent ces nouveaux investissements, les cours continuent à s'effondrer. Sur fonds de cyberattaques à répétition et de vélléités de régulation des monnaies virtuelles en Inde, les marchés entrent dans un état proche de la panique. Aucune monnaie n'est épargnée. Le bitcoin entraîne toutes les autres crypto-monnaies dans son sillage. Même mes NEM, acquis à vil prix dans le cadre d'une opération scabreuse, me semblent d'un coup plutôt indigestes.

Au moment de boucler cet article, je jette un dernier coup d'oeil à mon portefeuille virtuel: depuis le début de mon aventure, j'ai perdu l'équivalent de 684 euros. Ouch.

En savoir plus sur:

Nos partenaires