Bientôt la mort du cash?

08/04/14 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Trends-Tendances

Paiement mobile, monnaie alternative, portefeuille électronique : l'argent virtuel occupe une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Va-t-on vers une société sans pièces et billets et donc (très) transparente ? Faut-il en avoir peur ? Gros plan sur l'avenir du cash.

Bientôt la mort du cash?

© ImageGlobe

Réfléchissez bien : quand avez-vous payé en liquide pour la dernière fois ? Hier, avant-hier, il y a bien plus longtemps encore. A vrai dire, vous ne savez plus très bien. Forcément. De plus en plus nous payons par SMS, remboursons un ami au resto via notre smartphone, etc.

Même en rue, nous sortons volontiers notre carte de banque. Il est loin, en effet, le temps où il fallait absolument avoir de la monnaie en poche pour payer sa place de parking. Aujourd'hui, il suffit d'insérer son petit rectangle de plastique dans le parcmètre, de sélectionner la durée de stationnement souhaitée, et de confirmer directement la transaction en appuyant sur un seul bouton. Pas besoin de code PIN. Le tour est joué en une poignée de secondes.

Champions du monde En réalité, nous, les Belges, sommes champions du monde sur le terrain des paiements électroniques. C'est ce que révèle une récente étude de MasterCard, intitulée The Global Journey From Cash to Cashless. Le n°2 mondial de la carte de crédit a étudié la manière dont s'effectuaient les transactions dans 33 économies différentes (développées et émergentes), représentant au total 85 % de la richesse mondiale produite chaque année. Il ressort de cette enquête que la Belgique est le pays où les espèces sont le moins utilisées par les particuliers : 93 % de la valeur totale des dépenses de consommation sont réalisés sans recourir à de l'argent liquide (voir infographie "Proportion de paiements réalisés autrement qu'en cash").

Selon le classement établi par MasterCard, nous arrivons en tête devant la France (92 %), le Canada (90 %), le Royaume-Uni (89 %), la Suède (89 %), l'Australie (86 %) et les Pays-Bas (85 %), six autres pays où le paiement en espèces a quasiment disparu. Viennent ensuite, à quelques encablures de ce peloton de tête, les Etats-Unis (80 %), l'Allemagne (76 %), la Corée (70 %), Singapour (69 %) et le Japon (62 %), qui sont en train de se rapprocher de ce que MasterCard considère comme étant le "point de basculement" vers une société sans cash. A contrario, arrivent en bas de ce classement établi par la multinationale américaine, des économies émergentes encore très dépendantes du cash comme la Russie (31 %) ou l'Indonésie (31 %) tandis que la Pologne (41 %), la Thaïlande (41 %) ou le Brésil (57 %) se situent dans une phase de transition.

Sébastien Buron

Gros plan sur l'avenir du cash dans le magazine Trends-Tendances de cette semaine.

Nos partenaires