Bénéfice net multiplié par 6 pour Euronext

06/05/15 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Belga

Euronext, qui chapeaute la Bourse de Bruxelles, a enregistré un bénéfice net de 48 millions d'euros au premier trimestre, multiplié par six sur un an, grâce notamment à la bonne tenue de son activité.

Bénéfice net multiplié par 6 pour Euronext

/ © Belga

Ces résultats, meilleurs que prévu par les analystes, sont publiés alors que le groupe a indiqué mardi soir que la démission annoncée du PDG Dominique Cerutti avait un effet immédiat, alors qu'il ne devait quitter son poste que mi-juillet.

Euronext avait en effet dévoilé le 22 avril le départ surprise de M. Cerutti, prévu initialement le 15 juillet. Ce dernier doit prendre les rênes du groupe français de conseil en technologie Altran.

Le groupe a nommé PDG par interim le néerlandais Jos Dijsselhof qui n'a rejoint Euronext qu'en 2014 et qui occupait jusqu'ici la fonction de responsable des opérations (COO).

En chiffres toujours, le chiffre d'affaires a progressé de 14,5% à 130 millions d'euros.

Quant à l'activité liée aux introductions en Bourse et aux levées de capitaux, elle a enregistré une hausse de 12,6% à 15,3 millions d'euros tandis que les revenus tirés des échanges au comptant ont grimpé de 19,6% à 52,1 millions d'euros. Ils ont par contre reculé de 11,3% à 11,2 millions sur les dérivés en raison d'une moindre volatilité en février et mars.

"Les résultats que nous publions aujourd'hui reflètent les efforts que nous avons consacrés à l'exécution de notre stratégie et montrent que nous sommes sur la bonne voie. Nous avons pu tenir nos engagements grâce à une stricte maîtrise des coûts, de solides volumes sur les marchés au comptant, une conjoncture favorable et un marché des introductions en bourse vigoureux", a commenté Jos Dijsselhof, cité dans un communiqué.

Enfin, pour l'ensemble de l'année, le groupe indique être en mesure, grâce aux économies de coûts, de réaliser une croissance de 5% par an et d'atteindre une marge brut d'exploitation de 53% d'ici 2016.

En savoir plus sur:

Nos partenaires