Bénéfice net en baisse pour la Banque nationale de Belgique

25/03/15 à 20:30 - Mise à jour à 20:30

Source: Belga

La Banque nationale de Belgique (BNB) a enregistré l'an dernier un bénéfice net après impôt de 680 millions d'euros en baisse de près de 30% par rapport à 2013 lorsqu'il s'élevait à 947 millions d'euros, a indiqué mercredi l'institution.

Bénéfice net en baisse pour la Banque nationale de Belgique

© Belga

Pour l'année écoulée, l'État belge, un des actionnaires, recevra 282 millions d'euros en dividendes, ressort-il encore des résultats annuels. Pour 2013, le montant perçu par l'État s'élevait encore à 643,9 millions. Le recul du bénéfice s'explique notamment par la baisse des taux d'intérêt qui a pesé sur certains portefeuilles. Les frais de personnel ont par ailleurs augmenté, à 305 millions d'euros.

Malgré la baisse du résultat brut, l'impôt des sociétés augmente de 60 millions d'euros, à 175 millions, à la suite de la diminution de la part de l'État dans le bénéfice de l'exercice, qui est exonérée de l'impôt des sociétés.

La Banque se montre en outre plus prudente en constituant des réserves. Le programme d'achats de la Banque centrale européenne qui a commencé en mars dernier, pourrait "entraîner à moyen terme une augmentation des risques, en particulier dans un contexte de taux d'intérêt à la hausse, et mettre ainsi les résultats de la Banque sous pression. En conséquence, la Banque est d'avis qu'une plus grande prudence est indiquée et a décidé d'une mise en réserve supplémentaire."

La moitié du bénéfice de l'exercice (au lieu du quart), soit un montant de 340 millions d'euros, a été affecté à la réserve disponible. Un dividende brut de 144,92 euros par action, en baisse de 12,5% par rapport à 2013, sera proposé aux actionnaires. L'assemblée générale est programmée le 18 mai.

En savoir plus sur:

Nos partenaires