Bénéfice en hausse de 46% pour BNP Paribas au troisième trimestre

04/11/10 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Trends-Tendances

Le groupe BNP Paribas a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 1,9 milliard d'euros, en hausse de 46% par rapport au troisième trimestre 2009, annonce-t-il jeudi. La maison-mère de BNP Paribas Fortis a profité d'un rebond des résultats dans la banque de détails tandis que le résultat des activités de banque de détail en Belgique et au Luxembourg a presque triplé.

Bénéfice en hausse de 46% pour BNP Paribas au troisième trimestre

© Epa

Sur les neuf premiers mois de l'année, le bénéfice net de BNP Paribas atteint 6,293 milliards d'euros, en progression de 40,9% par rapport à la même période de 2009.

Le produit net bancaire au troisième trimestre (10,856 milliards d'euros) est en hausse de 1,8% par rapport au troisième trimestre 2009.

Quant au coût du risque, il s'élève à 1,22 milliard d'euros. Il est en forte baisse (-46,9% par rapport au troisième trimestre 2009) et permet à BNP-Paribas de dégager un résultat d'exploitation de 3,014 milliards d'euros, en hausse de 29,6% par rapport à celui du troisième trimestre 2009.

"Les performances de CIB (Corporate and investment banking, ndlr) et d'Investment Solutions restent élevées et le rebond des résultats de la banque de détail (multipliés par plus de deux) assure un rééquilibrage de la contribution des pôles", commente le groupe bancaire dans un communiqué.

Les activités de banque de détail en Belgique et au Luxembourg ont enregistré une progression de 2% des encours de crédit et de 12,2% des dépôts au troisième trimestre. Le produit net bancaire, soutenu par la croissance des volumes, s'établit à 837 millions d'euros, en progression de 3,3% par rapport au troisième trimestre 2009.

"Après attribution d'un tiers du résultat de la Banque Privée en Belgique au pôle Investment Solutions, le résultat avant impôt de BeLux Retail Banking s'établit à 178 millions d'euros. Il est plus de 2,7 fois supérieur à celui du troisième trimestre 2009", indique le groupe.

Sur les neufs premiers mois de 2010, une "très bonne performance opérationnelle" et "la forte baisse du coût du risque (-59,7%)" conduisent à un résultat avant impôt, après attribution d'un tiers du résultat de la Banque Privée Belgique au pôle Investment Solutions, de 569 millions d'euros, soit 2,6 fois supérieur à celui de la même période de 2009.

Enfin, le rapprochement des entités de BNP Paribas Fortis (anciennement Fortis Banque) et de BGL BNP Paribas (Luxembourg) avec celles du groupe "est mis en oeuvre avec célérité grâce à la mobilisation des équipes dans l'ensemble des métiers, fonctions et territoires", précise encore BNP Paribas.

Au cours des neuf premiers mois de 2010, 292 millions d'euros de synergies ont été comptabilisées en sus des 120 millions d'euros déjà enregistrés dans les comptes de 2009. Au total, les synergies libérées atteignent 612 millions d'euros et sont en avance de plus de six mois sur le plan annoncé.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires