Belfius: "Nous n'avons pas de plan B pour les coopérants d'Arco"

14/03/13 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Trends-Tendances

Belfius ne dispose pas de plan B pour les coopérants d'Arco dans le cas où le Conseil d'Etat rejetterait les garanties d'Etat, a-t-on appris jeudi lors de la présentation des résultats annuels de la banque.

Belfius: "Nous n'avons pas de plan B pour les coopérants d'Arco"

© Belga

"Nous ne disposons tout simplement pas de moyens suffisants", souligne le CEO Jos Clijsters. "Pour un plan B, il faudra s'adresser au ministre des Finances." Le dossier Arco est revenu abondamment dans les médias ces dernières semaines mais Belfius n'a pas voulu, jeudi, beaucoup s'exprimer sur ce point. La banque a voulu au contraire se focaliser sur ses résultats financiers. "Nous demandons que l'on juge Belfius sur ses propres mérites et pas sur le passé", a ajouté le CEO de la banque.

Quelques précisions ont toutefois été données en marge de la présentation des résultats. Ainsi, sur environ 800.000 coopérants d'Arco, 600.000 d'entre-eux sont clients de Belfius. Ils représentent une part important des dépôts, de 20 à 25%, a indiqué le CEO en réponse à une question d'un journaliste.

Le retour du dossier dans les médias a quelque peu touché la sensibilité des clients. "Chez les particuliers, il y a eu relativement peu de mouvement. Nous avons perdu quelques clients en private banking mais c'est une perte limitée", précise M. Clijsters.

La garantie d'Etat pour les coopérants d'Arco a été contestée devant le Conseil d'Etat. M. Clijsters a déclaré qu'il espérait "que la décision du gouvernement datant déjà de 2008, sera honorée". Les coopérants ne doivent en tous cas pas compter sur une compensation de Belfius. "Nous ne disposons tout simplement pas de moyens suffisants".

En savoir plus sur:

Nos partenaires