Belfius: Le plan de la direction présenté au personnel vendredi midi

08/11/12 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Trends-Tendances

Le syndicat socialiste SETCa informera vendredi midi le personnel à propos du plan de la direction de Belfius qui comporte un important volet d'économies et qui entraînera une diminution nette de 670 équivalents temps plein. Le SETCa n'envisage cependant pas d'action dans l'immédiat. Un conseil d'entreprise extraordinaire avait eu lieu jeudi matin au sein de la Belfius. La direction y avait annoncé son intention de supprimer 920 équivalents temps plein afin de réaliser 210 millions d'économie d'ici 2016.

Belfius: Le plan de la direction présenté au personnel vendredi midi

© Belga

Le SETCa informera le personnel ce vendredi midi. Aucune action de grève n'est envisagée dans l'immédiat, a indiqué Jean-Michel Cappoen, secrétaire général. "Beaucoup de personnes sont en congé lundi, en raison de la récupération du 11 novembre et des actions sont prévues le 14 novembre, dans le cadre de la journée d'action européenne",précise le syndicaliste.

"De plus, avant d'envisager des actions, ilfaut adopter une position", ajoute Jean-Michel Cappoen. Des contacts en vue de réunions syndicales avec la direction ne seront pas noués avant mercredi prochain, précise-t-il.

La banque Belfius a annoncé jeudi matin, à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire, qu'elle allait réduire ses effectifs de 920 équivalents temps plein - soit environ 1 emploi sur 10 dans cette structure qui compte environ 6000 employés - dans le cadre d'un programme visant à une réduction structurelle de ses coûts à hauteur de 210 millions d'euros minimum au cours des quatre prochaines années. Par ailleurs, la banque compte recruter 250 jeunes collaborateurs.

Le "plan 2016" de Belfius banque, approuvé le 23 octobre par le conseil d'administration et dont les lignes de force ont été présentées aux représentants des travailleurs, se veut ambitieux en termes de revenus, mais comporte également un important volet d'économies.

"Ces économies sont absolument nécessaires pour assurer l'avenir durable de la banque. Le repli sur le marché belge et la baisse des marges ont contraint la banque à adapter son modèle organisationnel et sa structure de coûts", explique dans un communiqué la banque rachetée par l'Etat belge à l'automne 2011.
Selon Belfius, une diminution des frais de fonctionnement généraux va lui permettre d'économiser approximativement 70 millions d'euros. Mais "il faudra en outre réduire le nombre des effectifs au sein de la banque de 920 équivalents temps plein", poursuit la banque, qui prévoit parallèlement de recruter quelque 250 jeunes collaborateurs, "ce qui revient à une diminution nette de 670 équivalents temps plein". La direction compte sur des prépensions et des départs naturels d'ici 4 ans mais, selon les syndicats, des licenciement secs sont à prévoir.

En outre, "les packages salariaux à tous les niveaux devront être adaptés à la nouvelle réalité économique et de marché dans laquelle la banque est active", prévient Belfius.

Cette annonce de licenciement arrive un peu après la décision de recapitalisation du groupe Dexia cette nuit par les deux états belge et français pour un montant de 5,5 milliards d'euros répartis entre les deux pays.

Trends.be, avec Belga

Lisez aussi notre article "Les 5 défis de Belfius"

En savoir plus sur:

Nos partenaires