Beaucoup d'obligations à risques dans les portefeuilles belges

12/04/10 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Trends-Tendances

Les banques belges ont investi pour 138 milliards d'euros d'obligations dans des pays à risques comme la Grèce, l'Espagne, l'Italie, et surtout l'Irlande. Ces investissements pèsent pour 21 pc de leur portefeuille d'obligations contre 12 pc en moyenne pour les autres banques européennes, peut-on lire ce lundi dans les pages du quotidien De Standaard, qui s'est basé sur les chiffres du dernier rapport trimestriel de la BIS (Bank for international settlements).

Les banques belges ont investi pour 138 milliards d'euros d'obligations dans des pays à risques comme la Grèce, l'Espagne, l'Italie, et surtout l'Irlande. Ces investissements pèsent pour 21 pc de leur portefeuille d'obligations contre 12 pc en moyenne pour les autres banques européennes, peut-on lire ce lundi dans les pages du quotidien De Standaard, qui s'est basé sur les chiffres du dernier rapport trimestriel de la BIS (Bank for international settlements).

Près de 40 pc du montant total des obligations plus ou moins risquées - 54 milliards d'euros - sont composés d'obligations irlandaises, ce qui constitue un montant particulièrement élevé. Seules les banques allemandes et britanniques ont clairement plus d'obligations irlandaises dans leur portefeuille.

Alors que l'économie belge ne représente que 2,9 pc de l'économie de toute l'Union européenne, nos banques possèdent dans leur portefeuille plus de 10 pc des titres irlandais présents dans toutes les banques européennes.

La BIS a également constaté que les pays de la zone euro possédaient deux fois plus d'obligations grecques dans leur portefeuille que l'ensemble du reste du monde.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires