Banque en ligne : restez vigilants!

28/05/14 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Trends-Tendances

Même si moins de fraudes ont été constatées en 2014, la prudence reste de mise.

Banque en ligne : restez vigilants!

© Belga

Il ressort des statistiques de Febelfin qu'au cours des trois premiers mois de cette année, le nombre de cas de fraude à la banque par Internet a considérablement baissé par rapport à la même période de l'année passée.

Au premier trimestre 2014, on a recensé 106 plaintes pour fraude qui concernaient un montant total dérobé de 147.000 euros. En janvier, février et mars 2013, on dénombrait 473 cas pour un butin total de 1,27 million d'euros. Le hameçonnage (ou "phishing") reste la technique de fraude la plus courante. Elle consiste à contacter les utilisateurs de PC banking par téléphone ou par mail pour leur demander leurs codes.

Depuis quelques mois, les logiciels malveillants (ou "malwares") reviennent également en force. Il s'agit de logiciels dangereux qui s'installent insidieusement sur un ordinateur.

Malgré le recul des cas de fraudes, les personnes qui effectuent leurs opérations bancaires sur Internet se doivent de rester vigilantes. Sachez qu'une banque ne demandera jamais à un client de lui donner son code, que ce soit par téléphone ou par mail, ni d'introduire une signature électronique. Utilisez un ordinateur équipé d'un logiciel antivirus à jour et d'une connexion wifi bien sécurisée. N'introduisez une signature électronique que pour un ordre que vous attendez ou que vous avez personnellement demandé. En cas de doute, mettez immédiatement un terme à la transaction et prévenez votre banque, a fortiori si la procédure de signature du paiement diffère du scénario habituel. Toutes les banques disposent d'un point de contact où les clients peuvent poser leurs questions relatives à la banque en ligne. En outre, nous vous conseillons de vérifier régulièrement vos extraits.

Johan Steenackers

147.000 euros C'est le montant qui a disparu des comptes en banque au cours du premier trimestre de cette année suite à des fraudes bancaires sur Internet.

Nos partenaires