Bank of America et Citigroup surprennent les analystes

19/07/10 à 10:09 - Mise à jour à 10:09

Source: Trends-Tendances

Deuxième trimestre étonnant pour les analystes américains, qui tablaient sur des résultats décevants de la part de Bank of America et Citigroup. Les deux banques ont fait mieux que prévu... même si les résultats de la première sont nettement meilleurs que ceux de la seconde.

Bank of America et Citigroup surprennent les analystes

© Bloomberg

Bank of America, la première banque américaine, a clôturé son deuxième trimestre sur un bénéfice net stable, à 3,1 milliards de dollars, surprenant les analystes qui s'étaient montrés plus pessimistes.

Par action, le bénéfice ressort à 27 cents, alors que les experts tablaient sur un bénéfice limité à 22 cents. Le revenu net bancaire a cependant reculé de 11 %, à 29,45 milliards de dollars, en baisse par rapport aux 33,1 milliards engrangés un an plus tôt.

"Nos résultats trimestriels montrent que nous progressons dans notre stratégie de nous concentrer sur nos trois groupes de clients : consommateurs, entreprises et investisseurs institutionnels", a commenté Brian Moynihan, président et CEO de Bank of America, cité dans un communiqué.

Bénéfice net trimestriel en chute de 38 % pour Citigroup

Citigroup a clôturé le deuxième trimestre de 2010 sur un bénéfice net de 2,73 milliards de dollars, en chute de 38 % par rapport à la même période un an plus tôt mais supérieur aux attentes des analystes. Par action, le bénéfice s'est élevé à 9 cents alors que les experts ne tablaient que sur 5 cents à peine.

Ces résultats meilleurs que prévu sont dus aux provisions limitées pour les risques liés aux crédits, précise la banque américaine dans un communiqué. Son chiffre d'affaires, quant à lui, a plongé de 33 %, pour se fixer à 22,1 milliards de dollars.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires