Bancontact et Payconiq Belgium vont fusionner

27/03/18 à 10:09 - Mise à jour à 28/03/18 à 10:23

Source: Belga

Bancontact Company et Payconiq Belgium ont annoncé ce mardi leur intention de fusionner pour former une seule société, Bancontact Payconiq Company.

Bancontact et Payconiq Belgium vont fusionner

© Bancontact

La fusion devrait être finalisée pour la fin du deuxième trimestre de cette année et offrir une "alternative belge" dans un marché de plus en plus international, a déclaré Michael Anseeuw, président du conseil d'administration de Bancontact Company, lors d'une conférence de presse.

Les actionnaires de Bancontact Company et Payconiq Belgium, née en 2017, ont signé un accord d'engagement lundi et l'ont officialisé mardi. Bancontact Payconiq Company proposera de nouveaux produits, notamment une application commune pour les paiements effectués en Belgique et en Europe. Les applications actuelles des deux sociétés restent provisoirement disponibles et la carte Bancontact subsistera après la fusion pour les paiements en ligne et dans les commerces.

Cette fusion "promet le meilleur des deux mondes pour les consommateurs et les commerçants", ont déclaré mardi les présidents du CA des deux entreprises. "Depuis de nombreuses années, la Belgique fait partie des précurseurs sur le marché des paiements électroniques", a expliqué Michael Anseeuw. "Nous sommes convaincus que nous avons tout pour répondre aux besoins de nos clients avec Bancontact Payconiq Company. Dans un marché de plus en plus international, nous offrons une alternative belge."

La fusion entre les deux entreprises "complémentaires" permettra aussi de répondre à la demande de plus en plus pressante de solutions de paiement sûres et performantes, ajoutent-elles. Le nombre total de paiements mobiles au moyen des applis de Bancontact Company et de Payconiq Belgium a quadruplé l'année dernière par rapport à 2016. Elles ont traité ensemble quelque 15 millions de paiements mobiles en 2017, dont un million pour Payconiq Belgium.

"Grâce à une solution innovante et à un prix attractif, la nouvelle société a pour ambition de mettre les paiements mobiles à la disposition de tous les commerçants, y compris ceux qui ne peuvent encore accepter les paiements électroniques aujourd'hui", poursuit Ivo De Meersman, président du conseil d'administration de Payconiq Belgium.

Bancontact Payconiq Company devrait par ailleurs engager du personnel supplémentaire pour étoffer l'équipe de 35 personnes que les deux entreprises comptent actuellement.

Cinq banques se rangent derrière la nouvelle entreprise belge: AXA Banque, Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC.

Bonne nouvelle pour le consommateur

Le ministre de l'Economie et des Consommateurs Kris Peeters s'attend à ce que la fusion entre Bancontact Company et Payconiq Belgium profite au consommateur.

"Grâce à cette fusion, les deux entreprises pourront regrouper et développer leur expertise concernant les paiements numériques", a-t-il réagi. "Si cela contribue à un système de paiement plus efficace et meilleur marché, c'est une bonne chose pour le consommateur."

Le ministre souligne le succès grandissant des cartes de paiement et des transactions mobiles. "De nombreux consommateurs et commerçants considèrent comme positif qu'ils ne soient plus obligés d'utiliser de l'argent cash."

Selon le ministre, les banquiers et les commerçants doivent par ailleurs continuer à porter attention aux personnes qui échappent aux développements numériques.

Nos partenaires