Bâle III : "Les banques seront étroitement surveillées !"

22/09/10 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Trends-Tendances

Le président du Comité de Bâle, qui vient d'accoucher de nouvelles normes bancaires plus nettement plus strictes, veut passer à la seconde étape du processus : la mise en oeuvre de ces normes et la "surveillance étroite" de celles-ci.

Bâle III : "Les banques seront étroitement surveillées !"

© Bloomberg

Les nouvelles normes bancaires destinées à empêcher une crise financière de l'ampleur de celle de 2008 devront être appliquées de manière rigoureuse, a souligné mercredi Nout Wellink, président du Comité de Bâle de supervision bancaire, lors d'une conférence de hauts responsables des banques centrales et des organismes de supervision à Singapour.

"Est-ce que notre réponse à la crise financière récente est adéquate ? La réponse à cela est oui, mais un oui circonspect car il reste beaucoup à faire, a déclaré le président du comité, par ailleurs gouverneur de la Banque centrale des Pays-Bas. La deuxième étape cruciale du processus reste à franchir. Je fais ici référence à la mise en oeuvre (des mesures décidées) et à la surveillance étroite" de cette mise en oeuvre.

"Au-delà du caractère rigoureux de ces nouvelles normes et de ce qu'elles devraient apporter en termes de résistance pour les banques et le système bancaire, elles doivent être réellement appliquées !", a-t-il prévenu. Nout Wellink a par ailleurs estimé que "le système banquier et financier (était) stabilisé. Nous sommes sur la voie de la reprise."

Le Comité de Bâle a dévoilé, le 12 septembre, les détails des nouvelles normes internationales, dites de Bâle III, qui prévoient notamment de relever le ratio de fonds propres durs à 7 % du total des crédits alloués par les établissements. Ces mesures seront soumises à l'approbation des pays du G20 lors du sommet des 11 et 12 novembre à Séoul.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires