Anglo Irish Bank, le dossier qui fait trembler l'Irlande

29/09/10 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Trends-Tendances

La rumeur enfle sur le montant final du "dossier Anglo Irish Bank", cette institution sauvée à grands frais par l'Etat irlandais et qui met ses finances en péril. L'agence S&P a déjà prévenu qu'elle abaisserait la note de l'Irlande si celle-ci dépassait sa propre évaluation, soit 35 milliards d'euros... et près du quart du PIB annuel de l'île.

Anglo Irish Bank, le dossier qui fait trembler l'Irlande

© Epa

Le gouvernement irlandais s'apprête à verser 5 milliards d'euros supplémentaires pour sauver la banque Anglo Irish, dont les difficultés déstabilisent les finances du pays, indique mercredi le Financial Times. Le coût du sauvetage d'Anglo Irish Bank, jusqu'ici évalué autour de 25 milliards d'euros, passerait ainsi à 30 milliards d'euros, soit plus d'un cinquième du produit intérieur brut du pays.

Les autorités irlandaises devraient annoncer demain jeudi la nouvelle estimation du coût du sauvetage de la banque en difficulté, nationalisée l'an dernier et qui est devenue un gouffre pour les finances publiques en raison de ses pertes colossales liées à des prêts immobiliers risqués.

Selon le FT, la banque centrale irlandaise s'est résolue à injecter 5 milliards d'euros supplémentaires dans l'espoir de solder les comptes, tandis que Brian Lenihan, ministre des Finances, devrait annoncer simultanément une restructuration d'une partie de la dette à long terme de l'établissement.

Les taux des obligations irlandaises et portugaises à 10 ans ont atteint mardi leur plus haut niveau depuis le lancement de l'euro voici 10 ans, alors que les inquiétudes s'accumulent sur la solvabilité à long terme de ces deux pays.

Sauvetage d'Anglo Irish Bank : S&P menace d'abaisser la note de l'Irlande

Standard & Poor's avait menacé, hier mardi, d'abaisser encore la note de l'Irlande si le coût du sauvetage d'Anglo Irish, en cours de réévaluation et qu'elle avait elle-même chiffré à 35 milliards d'euros, venait à dépasser ce montant.

Alors que les spéculations vont bon train sur le montant de la facture finale du sauvetage de la banque, "les estimations qui étaient auparavant fortement éloignées de nos 35 milliards d'euros semblent désormais se rapprocher de ce niveau", a affirmé Trevor Cullinan, analyste chez Standard & Poor's, dans un entretien à la radio publique RTE.

L'analyste a ajouté que ce montant de 35 milliards d'euros pourrait même être dépassé, prévenant que, "dans ce cas, il pourrait y avoir potentiellement de nouvelles mesures d'abaissement de notation de la part de Standard & Poor's".

S&P avait déjà abaissé fin août d'un cran, à AA-, la note de la dette souveraine de l'Irlande, en invoquant le coût sans cesse croissant du soutien de l'Etat au système bancaire.

Sauvetage d'Anglo Irish : jusqu'à 40 milliards d'euros de coût pour l'Irlande ?

Les autorités irlandaises ont décidé, au début du mois, de scinder Anglo Irish Bank en deux entités afin de satisfaire aux exigences de la Commission européenne. Le gouvernement avait annoncé dans la foulée que le coût final du sauvetage public de la banque, jusqu'ici évalué autour de 25 milliards d'euros (dont 23 milliards déjà déboursés), serait annoncé courant octobre. Mais il semble pressé de l'annoncer au plus vite afin de rassurer les investisseurs qui font grimper les taux d'intérêt des obligations émises par l'Etat irlandais pour financer sa dette.

D'après l'Irish Times, la banque centrale devrait publier deux chiffres : l'une représentant l'estimation officielle du coût du sauvetage, l'autre constituant un "scénario du pire", au cas où les pertes générées par le portefeuille de crédit de la banque s'avéreraient plus importantes que prévu.

De son côté, le Sunday Business Post a affirmé que le coût du sauvetage pourrait être réévalué autour de 28 milliards ou 29 milliards d'euros. Certains analystes estiment qu'il pourrait enfler jusqu'à 40 milliards d'euros, soit près du quart du PIB annuel du pays.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires