Ageas flambe en Bourse... grâce à Fortis Banque

26/01/12 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Trends-Tendances

Ageas a signé un accord avec Fortis Banque visant la cessation progressive de plusieurs instruments financiers qui, précisément, provoquent une forte volatilité dans les résultats du groupe d'assurances. Les 3 conséquences positives de cet accord ont fait grimper l'action Ageas jeudi.

Ageas flambe en Bourse... grâce à Fortis Banque

© Belga

Le cours de l'action Ageas s'est envolé jeudi à la Bourse de Bruxelles, gagnant jusqu'à 13 %, à 1,67 euro, avant de redescendre à 7,9 % (ou 1,57 euro) peu avant 14 h. A ce moment, l'assureur n'était dépassé, en progression, que par KBC (+ 8,03 %).

Ageas a annoncé jeudi un accord conclu avec Fortis Banque. Cet accord complexe prévoit la cessation progressive de plusieurs instruments financiers (Cashes), mis en place dans le passé. Ces produits provoquent une forte volatilité dans les résultats d'Ageas.

L'accord Ageas/Fortis Banque dans le détail

Dans le détail, Ageas et Fortis Banque ont conclu un accord sur le règlement partiel de la RPN/RPN(I) et sur le rachat total des instruments Tier 12 émis par Fortis Banque et détenus pour 95 % par Ageas. Le règlement et le rachat dépendent tous deux de l'atteinte par BNP Paribas d'un taux de succès minimal de 50 % de l'offre d'achat sur les Cashes3, lancée ce jour, précise encore l'assureur.

La RPN(I) est un instrument financier détenu par Ageas SA/NV et Ageas N.V. Elle génère des paiements trimestriels à, ou de, Fortis Banque SA/NV. Chaque paiement d'intérêts trimestriel (Euribor à 3 mois + 20 pb) est fondé sur un montant de référence appelé Relative Performance Note (RPN). La RPN a été définie pour éviter la volatilité comptable chez Fortis Banque SA/NV par rapport aux variations du cours des Cashes et de 125.313.283 actions Ageas.

La RPN/RPN(I) est entièrement liée aux Cashes. Fortis Banque assure le paiement des coupons de ces instruments, qu'il comptabilise dès lors comme passif au bilan. Ageas SA/NV et Ageas N.V. sont co­débiteurs solidaires et comptabilisent leur engagement seulement comme passif éventuel.

"Les parties ont convenu que BNP Paribas lancera une offre d'achat en numéraire sur les Cashes par le biais d'un reverse book building process, peut-on lire dans le communiqué publié par Ageas. Dans un deuxième temps, BNP Paribas convertira les Cashes acquis en actions Ageas sous-jacentes, avec l'engagement de ne pas les vendre pendant une période de six mois, et percevra une indemnisation d'Ageas. Le mécanisme RPN/RPN(I) cessera d'exister en proportion des Cashes convertis. Le remboursement de ces instruments et l'indemnisation seront compensées (netting)."

Les 3 effets de l'opération sur les comptes d'Ageas

Selon Ageas, l'accord permettra donc une réduction du risque de crédit, une diminution de la volatilité dans les résultats et une amélioration de la liquidité.

1. Réduction du risque de crédit. "Ageas a une exposition substantielle sur Fortis Banque, en raison des instruments hybrides émis avant la scission de Fortis en 20084. Dans l'hypothèse où BNP Paribas atteindrait le seuil minimum, la réduction de son exposition se situerait entre 2,5 milliards et 4 milliards d'euros, en fonction du niveau d'acceptation (1 milliard d'euros d'instrument Tier 1 et 1,5 milliards à 3 milliards d'euros sur les Cashes)."

2. Diminution de la volatilité. "Par le biais du mécanisme RPN/RPN(I), la volatilité comptable induite par les fluctuations du cours des Cashes et des actions Ageas sous-jacentes était jusqu'à présent transférée à Ageas, ce qui a accentué la complexité et la volatilité des résultats d'Ageas au cours des années précédentes. Dans l'hypothèse où BNP Paribas atteindrait le seul minimum, cette transaction réduira considérablement la volatilité, en fonction du taux d'acceptation."

3. Amélioration de la liquidité. "Le profil de liquidité d'Ageas s'améliorera grâce au remboursement de l'instrument Tier 1 qu'Ageas détient, malgré l'indemnisation qu'Ageas effectuera."

Impact financier et calendrier

Le résultat final de l'offre et le montant précis de l'indemnité seront publiés après la conversion des Cashes, indique encore Ageas. Si l'offre d'achat réussit, Ageas recevra 953 millions d'euros pour les instruments Tier 1 mais, dans le même temps, paiera une part proportionnelle de l'indemnité susmentionnée. Le produit net, à recevoir le 26 mars 2012, se situera entre 475 millions et 750 millions d'euros.

L'offre d'achat sera clôturée le lundi 30 janvier 2012, fin du jour ouvrable à Londres, conclut Ageas.

Trends.be

Nos partenaires