Ageas émet près de 107 millions de nouvelles actions

08/12/10 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Source: Trends-Tendances

Ageas (ex-Fortis) a émis 106,7 millions de nouvelles actions, conséquence de la conversion des MCS venues à échéance mardi. L'opération de conversion des MCS d'Ageas comprend la comptabilisation d'une créance de 2 milliards d'euros sur ABN Amro. L'Etat néerlandais ne l'entend pas de cette oreille...

Ageas émet près de 107 millions de nouvelles actions

© Belga

Ageas (ex-Fortis) a émis 106,7 millions de nouvelles actions, conséquence de la conversion des MCS (Mandatory Convertible Securities) venues à échéance mardi, annonce le groupe dans un communiqué.

L'opération de conversion des MCS d'Ageas comprend la comptabilisation d'une créance de 2 milliards d'euros sur ABN Amro. Ces MCS sont des obligations convertibles en actions d'un montant de 2 milliards d'euros émis par l'ancien bancassureur Fortis, en décembre 2007, pour financer ses activités aux Pays-Bas.

"En vertu de la convention conclue entre les émetteurs en 2007, ABN Amro Bank N.V. est tenue de payer à Ageas un montant égal à la valeur nominale des MCS (soit 2 milliards d'euros) en contrepartie des actions émises par Ageas lors de la conversion et eu égard au fait qu'Ageas agit comme codébiteur dans le cadre des MCS, rappelle le groupe. Le paiement doit être réglé par une émission d'actions ordinaires d'ABN Amro Bank N.V. à Ageas."

Ageas ajoute que, si ABN Amro ne respecte pas la convention, il intentera une procédure judiciaire "afin de préserver les droits et intérêts de ses actionnaires".

Saisie conservatoire de l'Etat néerlandais sur la créance d'Ageas

L'Etat néerlandais opérera une saisie conservatoire sur la créance d'Ageas portant sur des actions ABN Amro, a annoncé mercredi le ministre néerlandais des Finances. Cette décision est liée aux fameuses MCS.

Fortis Bank Nederland, qui, depuis le démantèlement du bancassureur Fortis, fait partie de la banque ABN Amro, elle-même à 100 % aux mains de l'Etat néerlandais, était l'un des émetteurs de ces obligations convertibles en actions. Ageas estime dès lors qu'ABN Amro Bank est tenue de lui payer un montant égal à la valeur nominale des MCS, soit 2 milliards d'euros, en contrepartie des actions que le holding d'assurances a émises mardi.

De son côté, l'Etat néerlandais considère que la créance revendiquée par Ageas a disparu en octobre 2008, lors du rachat des activités néerlandaises de Fortis par l'Etat néerlandais. L'Etat néerlandais a toutefois réaffirmé mercredi sa volonté de trouver un accord avec Ageas.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires