Accord inédit entre les banques et la Région wallonne pour financer les PME

14/04/16 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Belga

Le secteur bancaire belge et la Wallonie ont signé jeudi à Bruxelles une charte permettant de mobiliser, de 2016 à 2020, quelque 2,8 milliards d'euros pour financer la création et la croissance des Petites et Moyennes Entreprises (PME) au sud du pays.

Accord inédit entre les banques et la Région wallonne pour financer les PME

Jean-Claude Marcourt © Belga

A partir de 970 millions d'euros de financements directs apportés par les outils financiers wallons (Sowalfin, SRIW, Sogepa) - venant du Plan Marshall, des fonds FEDER et autres fonds de participation en liquidation -, des crédits bancaires pour 1,83 milliard d'euros viendront assurer le nécessaire effet de levier.

Soit l'injection de deux euros provenant des banques pour un euro d'argent public, un système d'une ampleur inédite vis-à-vis d'une Région en Belgique, selon les représentants des grandes banques belges.

Les PME, qui représentent 98% du tissu économique wallon, "nous faisaient part de leurs difficultés d'accès au financement bancaire, mais les banques nous répondaient: 'nous satisfaisons le marché au mieux'", a expliqué le ministre wallon de l'Économie, Jean-Claude Marcourt, à l'initiative de la charte.

"Nous préférons faire du crédit que de donner de l'argent à la BCE", la Banque centrale européenne, a souri Rik Vandenberghe, le président de Febelfin (Fédération belge du secteur financier). "Il y a un énorme stock de liquidités, il faut pouvoir trouver les projets", a-t-il ajouté.

Le montant de 2,8 milliards d'euros est un plancher qui devrait être aisément dépassé, selon le ministre socialiste. A titre de comparaison, le total des crédits de décaissement octroyés aux PME et indépendants wallons en 2015 s'est élevé à 25 milliards d'euros, selon la Banque nationale de Belgique (BNB).

En plus d'encadrer le mécanisme de levier, la charte améliorera aussi l'information des PME, trop nombreuses encore à ignorer les raisons d'un refus de financement ou à se présenter mal préparées à un banquier.

La Région s'engage ainsi à refondre son portail info-entreprises.be pour l'orienter davantage client/PME, à mettre en place le prêt "Coup de pouce" (mobilisation de l'épargne privée pour les PME débutantes), à renforcer ses produits facilitant l'accès au crédit bancaire (Sowalfin et Socamut), etc.

Les banques, en retour, s'engagent à améliorer la compréhension des aides pouvant être mobilisées, à accompagner les dossiers de financement et développer un équilibre adéquat entre les sources de financement.

La charte entraîne en outre six conventions particulières de la Région avec chacune des grandes banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, CBC, CPH, Crelan et ING) pour soutenir la croissance des PME par des mesures correspondant au profil particulier de chacune de ces institutions.

Elle fera aussi l'objet d'une évaluation. "Les PME nous diront si la démarche est bien suivie d'effets", a glissé M. Marcourt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires