ABN Amro interdit de rachat et de guerre des prix

06/04/11 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Trends-Tendances

La Commission européenne a donné son feu vert définitif au soutien accordé par l'Etat néerlandais à ABN Amro. Plusieurs conditions ont toutefois été fixées.

ABN Amro interdit de rachat et de guerre des prix

© Bloomberg

L'interdiction de reprise imposée par la Commission européenne à ABN Amro restera en vigueur pendant cinq ans maximum, a annoncé mercredi la banque néerlandaise.

La Commission a donné mardi son feu vert définitif au soutien accordé par l'Etat néerlandais à ABN Amro. Plusieurs conditions ont toutefois été fixées. Outre l'impossibilité, pour ABN Amro, d'effectuer une reprise, la banque ne pourra se livrer à une guerre des prix ni mentionner dans ses publicités qu'elle est détenue par l'Etat.

La plupart de ces mesures sont imposées pour trois ans. L'interdiction de reprise peut toutefois être prolongée de deux ans, dans le cas où l'Etat serait toujours actionnaire majoritaire d'ABN Amro dans trois ans.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires