4.000 embauches en 2011 dans le secteur financier

22/02/11 à 09:26 - Mise à jour à 09:26

Source: Trends-Tendances

Certes, le secteur financier prévoit d'embaucher jusqu'à 4.000 personnes cette année. Il devrait malgré tout connaître une baisse nette de 2 % du nombre de postes. En cause : le départ à la retraite des baby-boomers.

4.000 embauches en 2011 dans le secteur financier

© Thinkstock

Le secteur financier prévoit entre 3.000 et 4.000 recrutements en 2011, un nombre qui ne compensera seulement qu'en partie les départs naturels dans le secteur, a indiqué lundi Febelfin, la fédération belge du secteur financier, lors de sa conférence annuelle.

Avec 131.500 collaborateurs directs et quelque 3.000 à 4.000 recrutements prévus en 2011, rien qu'au niveau des banques, le secteur financier "demeure un employeur important et attrayant", souligne Febelfin.

Les engagements prévus en 2011 ne compenseront toutefois que partiellement les départs naturels - notamment les départs à la retraite de la génération du baby-boom - puisque Febelfin table sur une diminution nette de 2 % de l'emploi dans le secteur. "Pendant la crise, la perte nette s'élevait à 4 %, a chiffré Stefaan Decraene, président de la fédération. En 2011, on revient donc à une perte annuelle de 2 %, comme avant le déclenchement de la crise financière."

Febelfin souligne encore le fait que le secteur financier consacre 3 % de sa masse salariale à la formation de son personnel, soit davantage que le niveau de 1,9 % prévu dans le cadre du Pacte de solidarité entre les générations. "Ce haut niveau de formation et les connaissances linguistiques des collaborateurs du secteur renforcent aussi l'attrait de la Belgique pour de nouveaux acteurs étrangers, indique encore la fédération. Les banques chinoises ICBC et Bank of China ont choisi d'ouvrir un siège à Bruxelles, notamment en raison de la qualité de notre personnel bancaire."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires