3 mauvaises raisons pour céder un fonds d'investissement

05/09/14 à 14:20 - Mise à jour à 14:44

Source: Trends-Tendances

Un rendement décevant incite souvent les gens à se débarrasser d'un fonds d'investissement. Cependant, se focaliser uniquement sur le rendement n'est pas une bonne idée. Se braquer sur le court terme non plus d'ailleurs.

3 mauvaises raisons pour céder un fonds d'investissement

© Thinkstock

Les raisons d'investir dans un fonds d'investissement sont souvent beaucoup plus évidentes que la motivation de vendre ce fonds. La décision de vendre ou de le garder dépend de la situation personnelle d'un investisseur.

1. Vendre un fonds à cause de mauvais résultats à court terme

C'est rarement une bonne idée de vendre un fonds d'investissement uniquement à cause d'un mauvais rendement, certainement si c'est à court terme (et parfois à plus long terme). Si un fonds recule par rapport à des fonds comparables ou sur un index large, il vaut mieux d'abord vérifier pourquoi.

Il se peut que le gestionnaire de fonds s'accroche à une stratégie d'investissement qui - temporairement - n'est plus en vogue. C'était le cas de beaucoup de fonds d'actions lors de la bulle technologique de la fin des années nonante. Cependant, une valeur-stratégie se venge après un certain temps. L'analyse de caractéristiques sous-jacentes d'une entreprise peut se révéler chronophage et c'est pourquoi il vaut mieux ne pas se laisser absorber totalement par les fluctuations à court terme.

La plupart des fonds d'investissement et surtout ceux qui adoptent une stratégie vraiment active seront parfois en retard par rapport à leurs concurrents. Mais souvent pour de bonnes raisons. Ces cinq dernières années, c'était le cas de fonds de placement qui ont réalisé de moins bons résultats ou qui ont pris du retard pendant une période où on aurait pu s'attendre à ce qu'ils fonctionnent bien. Si vous avez investi dans un fonds à cause de son faible potentiel de risque et que ce fonds obtenait de moins bons résultats que des fonds comparables dans le marché en baisse de 2008, c'est une raison légitime pour se demander si quelque chose a changé dans la stratégie du fonds ou si c'est la maîtrise du risque qui n'est pas suffisamment marquée.

2. Vendre un fonds à cause de prestations instables

S'attendre à des rendements consistants d'un fonds d'investissement année après année peut conduire à négliger ou à éjecter un certain nombre de fonds d'investissement bien gérés de son portefeuille. Les fonds bien gérés mènent leur stratégie d'investissement de façon durable et ne vacillent pas, même si le marché ne les récompense pas à court terme.

Il est important de garder à l'esprit qu'une année civile est un laps de temps relativement court. Un fonds d'investissement aux résultats versatiles entre janvier et décembre peut parfaitement fournir des résultats consistants en prenant en compte un autre laps de temps, par exemple d'avril à mars un an plus tard. Les investisseurs ne doivent pas trop s'accrocher à la consistance du rendement annuel quand ils décident de garder ou de céder un fonds dans leur portefeuille.

3. Vendre un fonds suite à l'actualité macro-économique

L'actualité macro-économique, que ce soit la politique de la BCE ou la croissance économique en Inde ou en Chine, s'accompagne souvent d'informations sur le sens du marché. Et il exact que ce que disent les titres de journaux peuvent faire fluctuer le marché sur base quotidienne et même influencer le marché à plus long terme.

Cependant, il est problématique que l'investisseur particulier soit toujours en retard. Quand une information atteint l'actualité, les investisseurs professionnels sont déjà au courant et la nouvelle est déjà reprise par les cours. Si vous décidez de vendre un fonds sur base d'une nouvelle actualité, vous êtes probablement déjà en retard. C'est pourquoi il vaut mieux que les investisseurs se concentrent sur des facteurs sur lesquels ils exercent une influence tels que leurs dépenses, leurs économies, la composition et la qualité de leurs investissements ainsi que les frais qu'ils font en investissant.

Maarten van der Pas

En savoir plus sur:

Nos partenaires