2015 La banque centrale suisse piégée par l'euro

16/09/13 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Trends-Tendances

De l'aveu même de son président, la Banque nationale suisse (BNS) a pris un énorme risque.

Afin de stopper l'appréciation du franc par rapport à l'euro, la vénérable institution a fait le plein d'euros en achetant des tombereaux d'obligations publiques allemandes et françaises.
Sa stratégie a bien fonctionné : le franc suisse ne monte plus.

Mais le destin de la BNS est désormais lié à celui du Vieux Continent. Si l'euro décroche, ou si les taux longs européens remontent brutalement, la valeur du portefeuille de la banque centrale fondra comme neige au soleil.

La BNS se trouverait alors devant un choix cornélien : soit laisser grimper le franc, au risque de tuer les exportations nationales, soit accumuler les pertes et filer vers une recapitalisation.

Nos partenaires