2015 Dette publique, dangereuse barre des 100 %

16/09/13 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Trends-Tendances

"On peut épingler des éléments positifs et négatifs, synthétise Peter De Keyzer (BNP Paribas Fortis). La Belgique dégage un solde primaire; autrement dit, le budget est en équilibre avant paiement des intérêts liés à la dette. Par ailleurs, la dette a explosé suite à la crise, ce qui ne se reproduira pas. A l'inverse, avec une croissance qui restera faible, une inflation peu probable et une baisse des taux d'intérêt qui a pris fin, il sera beaucoup plus difficile de diminuer cette dette que dans les années 1990 et 2000. Il faudra donc vraiment tailler dans les dépenses, ce qui n'est jamais facile". "Le niveau de la dette publique est un élément de fragilité pour la Belgique, mais au moins y a-t-il consensus au niveau politique sur ce point", observe pour sa part André Sapir, professeur à l'ULB et senior fellow à l'institut Bruegel. Contrairement à ce qui se passe aux Etats-Unis, est-on tenté d'ajouter, même si le professeur se refuse à faire cette comparaison. "La discussion sur les moyens de l'abaisser demeure toutefois épineuse".

"Une reprise de la croissance et un peu d'inflation seraient bénéfiques à l'abaissement de la dette publique, mais il ne faut pas trop espérer de ce côté dans l'immédiat, juge Peter Vanden Houte (ING). Par contre, les dépenses liées au vieillissement, et notamment la forte augmentation des pensions à payer à partir de 2015, ne font pas de doute. C'est pourquoi le problème de la dette publique est à prendre au sérieux". D'autant que la barre des 100 % est à nouveau atteinte ? Certainement. Quand Standard & Poor's a abaissé le rating de la Belgique en novembre 2011, l'agence de notation a signalé que le franchissement du seuil des 100 % serait un signal négatif, rappelle l'économiste. Qui estime dès lors que le ministre des Finances est susceptible d'envisager très sérieusement la vente de certains actifs par l'Etat, y compris Belgacom ou la participation dans BNP Paribas.

Nos partenaires